mercredi, 14 janvier 2015 18:00

Le Togo sens dessus dessous

Toujours se répète l’histoire, lorsque l’on tente de l’ignorer. Au Togo, tout un pays est à l’envers parce qu’une marée montante de déraison et de dissimulation renverse tout sur son passage, incapable d’admettre que le Peuple puisse avoir son mot à dire dans des élections crédibles, par référendum ou même sur son propre avenir dans des négociations, des commissions et des consultations à l’échelle nationale.

Published in LATEST NEWS

Etat de la question

A la suite de interventions de Maître Agboyibor, Président d’honneur du parti parlementaire CAR, de Kodjo Agbéyomé, Président de parti extra-parlementaire OBUT, de Jean KISSI, Secrétaire Général du CAR, et des leaders des associations membres du « groupe de médiation sur les réformes »,

Published in Politique

Parmi les « marchés de dupes » par lesquels le « pouvoir héréditaire togolais » s’est jusqu’à maintenant moqué du « peuple souverain togolais », après l’avoir fait avec cynisme et machiavélisme au cours des multiples « faux dialogues » qui ont précédé et suivi ces « marchés de dupes » conclus, rappelons :

Published in LATEST NEWS

Manifestation du lundi 5 au vendredi 9 janvier 2015 et jours suivants sur tout le territoire togolais pour exiger :

1. L’adoption inconditionnelle et immédiate des réformes constitutionnelles et institutionnelles, au Togo, conformément aux multiples engagements pris par le régime UNIR/RPT à l’occasion de plusieurs accords, négociations et recommandations, restés inappliqués jusqu’à ce jour :

Published in TOP NEWS

Pour se flatter d’un avenir, hélas, en pointillés, Faure Gnassingbé fait le crâneur et exhibe ses muscles. Dans son discours de fin d’année, d’un ton plutôt digne d’un chef de guerre, Faure Gnassingbé cherche à donner une haute idée de sa personne alors que tout le monde sait comment il est venu au pouvoir.

Published in LATEST NEWS

Etat de la question

Dans un premier « mémorandum sur la légalité et l’illégitimité de la constitution en vigueur au Togo », en réponse à la déclaration du Chef de l’Etat depuis Accra le 25 novembre dernier assurant que « la Constitution en vigueur sera rigoureusement respectée », nous avons tenu à projeter la lumière de la raison,

Published in LATEST NEWS

L’étude de la proposition de loi de réformes constitutionnelles introduite par 25 députés de l’opposition parlementaire à l’Assemblée nationale est confrontée à un blocage au sein de la commission des lois constitutionnelles dû au silence du règlement intérieur de l’Assemblée sur son étude de ce genre de loi.

Published in Politique

AU PEUPLE TOGOLAIS EN MARCHE VERS LA TERRE PROMISE
DE L’ALTERNANCE POLITIQUE PACIFIQUE

Published in Communiques