samedi, 16 septembre 2017 07:35

Guinée: Vingt un mille cent cinquante-neuf accidents enregistrés ce dernier temps Featured

Written by
Rate this item
(0 votes)

Le ministère de la sécurité et de la protection civile Guinéen a dévoilé son plan d’urgence de la sécurité routière ce 15 septembre à Conakry.

Selon le rapport de la direction de  la sécurité publique guinéenne, vingt un mille cent cinquante-neuf accidents de circulation, mille six cent quatre-vingt-treize personnes tuées, cinq mille six cent soixante-six personnes blessées,  six mille six cent soixante-deux  véhicules endommagés et sept mille huit cent quatre-vingt-treize motos impliquées ont été enregistrés ce dernier temps en Guinée. Selon  les services techniques du ministère de la sécurité et de la protection civile, l’incivisme et l’indiscipline des conducteurs qui se livrent à l’excès de vitesse sous effet de l’alcool, l’absence de contrôle technique des véhicules , l’absence de la rigueur  dans la délivrance de permis de conduire, le mauvais état des routes, l’absence des panneaux de signalisation sont quelques causes de ces accidents.

Vu la gravité des accidents, le Gouvernement Guinéen a décidé qu’un plan d’action d’urgence soit mener, parce que la  Guinée a enregistré ce dernier temps des accidents très graves dans la capitale qu’à l’intérieur du pays. Pour le ministre de la sécurité Kabelè Camara  ce plan d’urgence a pour but de tirer sur  la sonnette d’alarme « Aviser tout le monde, surtout, ceux-là qui occupent les emprises de la route doivent savoir que bientôt les forces de sécurité vont dégager les routes, ceux qui ne respectent pas les règlements en matière de circulation vont être sanctionner, les forces de sécurité qui commettent des indélicatesses sur les usagers de la route seront sanctionner, mais nous utilisons d’abord le sifflet avant de sanctionner ». A précisé le ministre Kabelè

Pour toujours prévenir avant d’agir le ministre Guinéen a lancé un appel à l’endroit des guinéens. «Les administrateurs des marchés qui coupent des tickets pour les marchands et marchandes qui occupent les emprises de la route doivent cesser immédiatement de le faire sinon ils seront sanctionner, les rond points seront dégager ils ne sont pas faites pour des marchés, ni pour des garages ou un centre d’affaire ; C’est pour protéger les citoyens que nous lançon ces mesures d’urgence initiée par le gouvernement Guinéen sur instruction du président de la république ». A expliqué le ministre de la sécurité et de la protection civile.

Saidou Diallo

 

 

Read 694 times

Commentaire