jeudi, 28 septembre 2017 13:23

Guinee: Une fête nationale qui passe inaperçu dans le pays du président actuel de l’union africaine Alpha condé. Featured

Written by
Rate this item
(0 votes)
Les Guinéens ont voté non au referendum le 28septembre 1958 cela fait 59 ans que la colonie française de Guinée devient indépendante le 2 octobre 1958 après que le député Sékou Touré eut appelé ses compatriotes à voter non au référendum 28 septembre 1958 instituant la Communauté française. Le général de Gaulle, président de la République française, fait évacuer aussitôt les Français présents sur place et l'abandonne à son sort. Sékou Touré, premier président de la République démocratique de Guinée, entraîne très vite son pays dans un chaos innommable sous le prétexte d'instaurer une version africaine du socialisme, plus de 50.millions de personnes ont péri dans ce fameux camp appelé camp boiro. Le pays est désigné d'après le nom donné au golfe qui court du Sénégal à l'Angola et borde les principales régions forestières du continent africain. Il a 250.000 km2 et plus de 12 millions d'habitants (2017) très majoritairement musulmans. Sa capitale est Conakry, sur la côte atlantique mais son histoire s'est forgée dans l'intérieur, en particulier dans le massif du Fouta Djalon où des Peuls islamisés ont fondé un État relativement puissant au XVIIIe siècle. Des Mandingues descendus de la vallée du Niger ont par ailleurs dominé la région côtière. Le haut Niger, au nord de l'actuelle Guinée, a été exploré par René Caillié en 1827-1828. Quelle est la raison qui empêche les Guinéens de commémorer cette date historique qui doit concerner tout un guinéens patriote, cela veut donc dire que les français ont eu raison sur le NON.
Read 1017 times

Commentaire