mardi, 07 novembre 2017 07:30

Togo: Dites à Monsieur Tikpi qu'il a le soutien indéfectible et silencieux de ceux qui ont acceptés d'utiliser leurs yeux pour voir et leurs oreilles pour entendre en mettant de coté leur intérêts partisans, ethniques et religieux. Featured

Written by
Rate this item
(2 votes)

 Malgré toutes leurs allégations portées sur votre personne et votre partie dans l'unique but de vous discréditer, nous avons fait l'effort de chercher à mieux vous connaitre. Vos interventions disponibles sur YouTube et autres réseaux sociaux en disent long sur votre personne et vos embitions. Tous leurs arguments ne tiennent pas la route. Vous êtes l'incarnation de Sylvanus Olympio et de Tavio Amorin. Ils ne pourrons pas vous tuer trois fois. Ayez donc confiance. On ne pousse pas un arbre vieux de 50ans, il a des racines , on l'arrache. Ce n'est donc pas une tâche aisée. Soyez le libérateur des Togolais du Nord au Sud , de l'est à l'Ouest, et mettez termes à ces clivages sociaux instaurés par ce régime dans l'unique but de diviser pour règner et qui risquent de rendre la vie difficile aux futures générations . Dites à Fabre ,Adjamagbo et bien d'autres que nous sommes de tout cœur avec eux et que l'Union fait la force. Dites à mon oncle Tamaa d'être d'autant plus claire dans sa politique. Dites à mon Frère Fort que toute Faurce a des limites, dites enfin à mes frères militaires qu'il ne nous appartient pas de les rappeler ce qu'ils vivent au quotidien, ils sont les fonctionnaires les plus mal payés de ce pays et de notre sous région, leur unique heure de gloire est juste le jour de leur premier Rappel. Après ils roulent de prêts en prêts jusqu'à leur retraite sans aucun avenir pour leur enfants. Mon géniteur fit la même profession que vous, quand bien même il était un peu plus nanti à cause de son grade,ce n'était pas aussi aisé que ça. je sais donc de quoi je vous parle . La lutte actuelle est la votre avant d'être celle du peuple... Réfléchissez mille et une fois avant d'exécuter aux ordres machiavéliques..
La victoire est pour bientôt...

Esso Pekemssi M.

Read 6480 times

Commentaire