Bill Emile Davolk

Bill Emile Davolk

Des officiers de l'armée du Zimbabwe ont annoncé être intervenus dans la nuit de mardi à mercredi pour éliminer des «criminels» proches du président Robert Mugabe, mais ont démenti toute tentative de coup d'État contre le maître absolu du pays depuis 1980.

La question du FCFA tisse de nombreuses polémiques et suscite beaucoup d’interrogations. Cette monnaie de la mère coloniale française, apparaît comme une malédiction aux yeux des panafricanistes et certains chefs d’Etat qui visent une sortie triomphale afin de briser la barrière de la servitude monétaire sous laquelle gémit l’Afrique depuis des décennies.

La question du FCFA tisse de nombreuses polémiques et suscite beaucoup d’interrogations. Cette monnaie de la mère coloniale française, apparaît comme une malédiction aux yeux des panafricanistes et certains chefs d’Etat qui visent une sortie triomphale afin de briser la barrière de la servitude monétaire sous laquelle gémit l’Afrique depuis des décennies.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le mouvement citoyen Nubuéké donne une peur bleue au régime cinquantenaire militaro-clanique qui régente le Togo. Les « sécurocrates » de Président Fondateur ont une telle trouille face à cette association apolitique qui fait dans la sensibilisation et la conscientisation des populations aux affaires de la cité, qu’ils ont décidé de trainer le mouvement dans la boue en le présentant comme Daech et ses responsables comme les pires criminels qui puissent exister sur terre.