mardi, 21 octobre 2014 19:00

Togo: Décentralisation : La nouvelle annonce de Gilbert Bawara Featured

Written by
Rate this item
(0 votes)
Gilbert Bawara, le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, a animé une conférence de presse, ce mardi 21 octobre. Au cœur des échanges avec les hommes des médias, la question de la décentralisation et de l’organisation des élections locales
et la mise en place d’un comité technique chargé d’élaborer une feuille de route autour de ces questions. A quelques mois de l’élection présidentielle prévue pour mars 2015, que cache la mise en place d’un comité technique chargé d’élaborer une feuille de route au sujet de la décentralisation et des élections locales ? N’est-ce pas une réponse à la pression exercée par le G5 sur le gouvernement togolais ? Ou plus directement encore, la mise en place de comité n’est-ce pas du dilatoire au moment où on parle de réformes politiques ? Ces questions n’ont pas manqué d’être posées au locataire du ministère de l’Administration territoriale lors de la conférence de presse de cet après-midi. Il n’en est rien a estimé Gilbert Bawara. Pour lui, cette mise en place répond à un constat fait autant par le gouvernement que par les acteurs politiques et ceux de la société civile. Une rencontre avec les responsables des partis politiques d’opposition et des membres de la société civile, a eu lieu plus tôt dans la matinée autour de ces points. Pour le ministre, ces constats sont les suivants : Le Togo accuse un retard considérable en matière d’élections locales, les dernières ayant eu lieu en 1987, l’insatisfaction par rapport au fonctionnement des délégations spéciales, l’existence d’un cadre juridique relatif à la décentralisation et aux élections locales et ajouté à cela une forte demande et l’aspiration profonde des populations en faveur de la décentralisation. Aussi , ce comité de huit (8) membres mis en place aura pour mission se plancher sur l’adéquation entre le cadre juridique et les réalités du pays. Il aura pour cela, à engager des échanges avec les acteurs politiques et les organisations de la société civile. Dans la lettre de mission à lui adressé, le comité technique planchera également sur les schémas et choix stratégique adapté au Togo s’agissant de Conseils municipaux, de conseils préfectoraux ou encore régionaux. La capacité de financement de cette décentralisation est aussi portée à l’appréciation du comité. Une mission de six (6) mois dont les résultats feront l’objet d’une validation de la par des acteurs politiques. Election présidentielle, élection locale, décentralisation, réformes constitutionnelles et institutionnelles, c’est à s’y perdre. Wait and see !
Read 15410 times

Commentaire