mercredi, 27 juin 2007 00:17

Cote d’Ivoire:Les dechets toxiques empoisonnent de nouveau la vie des ivoiriens.

Written by
Rate this item
(0 votes)

En Côte d'Ivoire, les victimes des déchets toxiques dénoncent le plan d'indemnisation du gouvernement.

La présidence ivoirienne a rendu publique la répartition de l'argent versé en février à l'Etat par Trafigura. L'association des victimes l'a rejetée lundi «en bloc». Les victimes des déchets toxiques déversés à Abidjan l'an dernier ont manifesté ce mardi matin dans la capitale économique ivoirienne pour dénoncer le plan d'indemnisation du gouvernement.

En Côte d'Ivoire, les victimes des déchets toxiques dénoncent le plan d'indemnisation du gouvernement. Vendredi, Abidjan a annoncé que chaque famille des 16 ivoiriens officiellement décédés suite au déversement de déchets toxiques à Abidjan allait recevoir 100 millions de FCFA (152 000 euros). Mais ce qui désole les associations de victimes, c'est que sur les 100 milliards de FCFA donnés par Trafigura, l'Etat et les collectivités locales vont en garder plus des deux tiers. Rachel Gogua, présidente de l'association des victimes de la cité Akouédo Extension, estime que «c'est honteux pour un Etat», et se demande même «si ce n'est pas l'Etat qui aurait envoyé ces déchets pour avoir de l'argent».
Il est aussi possible que meme si le gouvernement versait integralement les montants dus aux familles,les membres de celles-ci s’entre-dechirent,connaissant les pratiques et les traditions qui regissent la famille africaine.
L’ideal aura ete,de toutes les facons,de  proceder comme promis a une repartion juste et equitable,pour l’honneur du gouvernement.

Read 2193 times Last modified on mercredi, 09 juillet 2014 15:06

Commentaire