mardi, 11 août 2009 16:13

Il y a un an,Atsutsè Agbobli... Sauf évidence du contraire,c’était un assassinat

Written by
Rate this item
(0 votes)

Le Togo des patriotes se souvient d’un de ses fils,un nationaliste,un visionnaire:Atsutsè Kokouvi Joachim Agbobli..

L’une des figures marquantes de l’élite togolaise fauchée au front de la lutte pour la libération nationale.De Lomé à Dapaong en passant par son Kpélé natal,Atakpamé et Aného.Dans les chaumières comme dans les bourgades,son franc-parlé resonnait partout.Vieux et jeunes l’écoutaient passionnément,souvent sans mesurer le poids de ses mots et la force de son engagement

Le 15 août 2008,le cadavre de l’illustre historien a été retrouvé,étalé de tout son nom à la plage. En cette période anniversaire de son assassinat vraissemblement exécuté de main de professionnels,ses paroles interpellatrices sont toujours pressantes.Plus que quiconque,Mr Agbobli savait qu’au Togo,la corruption et la pauvreté ont toujours cheminé main dans la main,se nourrissant l’une de l’autre,et les deux du mutisme coupable de l’autorité.D’où le procès permanent du patriote contre le pouvoir RPT fait de coquets et de coquins,mais aussi contre les officines de la françafrique qui les soutiennent.Atsutsè Agbobli affrontait les mensonges principaux du RPT et de son président qu’il n’hésitait pas à vilipander avec une verve peu commune.Lorsqu’il disait que “le régime RPT  est un régime militaire habillé en tenue civile,lorsqu’il rapportait que la posture au Togo est si avilissante que les vivants envient les morts”, le défenseur de l’Afrique des peuples anticipait le Togo et parlait directement aux politiciens véreux trop enclins à mettre leurs intérêts personnels avant l’intérêt général.Farouche adepte des droits de l’homme,il rêvait d’un Togo où les dirigeants ne sont pas des loups pour leurs administrés.Ironie du sort…

Un an après sa disparition,que valent encore les messages du président du MODENA pour le Togo?Autrement dit,si l’intellectuel enragé revenait en vie pour inspecter son pays,qu’aurait-il vu ou appris? La même série de mauvaise nouvelles: une pauvreté ambiante chez les plus démunies dont la plupart vont à l’hopital pour y mourir.Des loméens qui font désormais leurs courses à la nage ou en pirogue.Les accords politiques à répétition jamais mis en application.La bagarre des frères gnassingbé pour le pouvoir. L’Assemblée nationale qui légifère peu et mal pour ne pas dire seulement sur des broutilles.Atsutsè aurait appris que les soldats et miliciens du RPT qui ont massacré près de cinq cents togolais il y a cinq ans n’ont jamais été questionnés.Et que, pour encourager les criminels à sévir de plus belle la prochaine fois,le président décrète une Commision Vérité,Justice et Reconciliation.Il aurait été témoin des menaces de mort proférées par notre colonel de pacotille,Yark Dahémane,contre des journalistes alors qu’un autre officier,lui,s’est arrogé le droit de construire sa villa privée à l’intérieur même du camp militaire.Joanchim se croirait au milieu du siècle précédent lorsqu’il se verra abreuvé par la célébration officielle de la mort de Mama N’Danida avec les moyens de l’Etat.

Face à des faits aussi malséants qu’invraissemblables,il aurait simplement perdu son latin et avalé sa rage.Possiblement il allait chercher à élargir son public,ne pouvant pas pour longtemps être à lui seul le porte-parole d’un peuple togolais ruiné par 20 ans d’une démocratie de type nord coréen.Mais,comme ceux qui avant lui ont terminé leur vie dans l’atlantique,Atsutsè est dans le trou de l’oubli.Sa parole s’est définitivement tue.On se demande ce que dans l’au-delà l’enfant du pays pense du Togo qu’il aimait  avec fougue et passion ? Ce Togo,va-t-il devenir un jour cette terre affranchie et émancipée que Kokouvi désirait de toutes ses forces? Oui.Mais impossible sous la coupole du RPT.Les togolais et le monde ayant compris qu’avec ce parti et sa minorité d’infâmes rapaces au gouvernail,ce sera une vaine aspiration.Aujourd’hui plus qu’hier, la mâne de l’historien  convie tous les togolais à une forte mobilisation, a une resistance a toute epreuve  pour faire tomber Babylone.
Paix à son âme.

Kodjo Epou
Washington DC
USA

Read 175 times Last modified on mercredi, 09 juillet 2014 15:06

Commentaire