jeudi, 14 août 2014 07:35

Bénin : Orange serait en négociations secrètes pour reprendre Libercom

Written by
Rate this item
(0 votes)

Le groupe français des télécommunications Orange entretiendrait des négociations secrètes avec les autorités béninoises au sujet de la privatisation de Libercom, la branche mobile de l’opérateur historique des télécommunications Bénin Télécom.

Stéphane Richard, le président directeur général du groupe Orange aurait à cet effet rencontrer une délégation de la commission nationale de dénationalisation, chargé de ce dossier, à l’ambassade du Bénin à Paris.



Orange qui rencontre des difficultés dans plusieurs de ses marchés africains en proie à une rude concurrence, avait dévoilé son intention d’investir dans des pays au marché télécom relativement encore peu saturé. Les propos d’Elie Gérard, l’ancien vice-président exécutif en charge de la stratégie d’Orange : « la proximité du Togo et du Bénin avec les activités existantes d’Orange au Mali et au Sénégal les rend plus attractifs », prennent alors tout leur sens.



Bien qu’un appel d’offre ait été lancé pour la privatisation de Libercom, le site d’information 24haubenin doute de son respect au regard de « la célérité avec laquelle le gouvernement béninois, à travers l’Autorité transitoire des régulations des Télécommunication, a lancé le processus de privatisation de Libercom d’une part, et eu égard aux récentes réunions à Paris avec les membres de la commission technique de dénationalisation d’autre part ». Selon la publication en ligne, Orange « a de fortes chances d’être déclarée adjudicataire au terme du dépouillement de l’appel d’offres».

 

 

 

Read 936 times Last modified on jeudi, 04 septembre 2014 19:00

Commentaire