dimanche, 16 novembre 2014 18:00

Candidature de Gbagbo à la présidence du Fpi : La Cpi s’en remet au gouvernement ivoirien Featured

Written by La Redaction
Rate this item
(0 votes)

La Cour pénale internationale (CPI) a soutenu vendredi qu’ “il appartient’’ au gouvernement ivoirien “d’appliquer les lois et la constitution’’ à propos de la candidature de l’ancien chef de l’Etat Laurent Gbagbo, à la présidence de son parti, le Front populaire ivoirien (FPI, opposition).

“Il appartient aux autorités du pays concerné d’appliquer ou d’interpréter leur constitution et leurs lois’’, a expliqué le porte-parole de la Cour, Fadi Al Abdallah, interrogé par ALERTE INFO sur la possibilité pour M. Gbagbo, détenu depuis 2011 à La Haye, d’être candidat.

“La CPI est une institution indépendante et purement judiciaire. La CPI n’intervient pas dans les questions d’ordre politique’’, a-t-il indiqué.

Fin octobre, quatre cadres du FPI dont Michel Gbagbo, le fils du leader historique ont déposé devant le comité de contrôle du parti, la candidature de Laurent Gbagbo, malgré son incarcération à La Haye.

En dépit du paradoxe de la situation, la candidature de l’ex-chef d’État a été jugé recevable par les instances du parti.

Alerte-info.net

Read 665 times

Commentaire