mercredi, 18 février 2015 18:00

Togo: Gilbert Bawara qualifie la grève de la STT d’"excessive" et en appelle au respect d’un service minimum Featured

Written by La Redaction
Rate this item
(0 votes)

Le ministre de l’Administration territoriale et des collectivités locales, Gilbert Bawara a qualifié mardi 17 février sur une radio locale la grève de la Synergie des travailleurs du togo (Stt) d’ « excessive » et appelle les agents de la santé à assurer un minimum de service. « Dans quel pays observe t-on une grève dans le secteur de la santé sans service minimum ? », s’est il interrogé avant d’affirmer que : « nous sommes tombés dans la situation où la grève est excessive dans ses modalités et dans sa manière de se dérouler».

Selon lui, cette situation est analogue à celle de la grève générale illimitée dont le pays continue de subir les graves séquelles.

« Sur un thon beaucoup plus sérieux, bien attendu, il faut continuer à améliorer les conditions de vie et de travail des agents de la fonction publique et des togolais de manière générale. Mais est-ce que les comportements que certains y compris des organisations syndicales sont entrain d’afficher, ne nous rappellent pas quelque chose ? Si aujourd’hui notre pays n’a pas suffisamment de moyens et de capacités pour satisfaire pleinement aux attentes et aux aspirations des fonctionnaires, c’est parce que nous continuons à subir les graves séquelles et impacts de la grève générale illimitée. On fait comme-ci notre pays n’a pas traversé une grande crise sociopolitique avec des incidents graves sur le plan économique et pour régler les problèmes que nous avons nous reproduisons des situations qui nous ont plongées. Je dis que nous ne sommes pas fatalement condamnés à reproduire des travers », a martelé le ministre Bawara.

Pour le ministre, il peut avoir des manifestations, des revendications, des grèves mais cela ne doit pas devenir « systématique», et surtout ii n’est pas normal que les enfants puissent être exposés à tous les risques que présentent leurs présences sur les voies publiques.

Le ministre Bawara estime que beaucoup d’efforts ont été faits pour améliorer les conditions individuelles des agents de la fonction publique et donc les travailleurs doivent faire la part des choses et trouver le juste milieu pour parvenir à un équilibre judicieux entre les investissements que le gouvernement continuent de consacrer dans les équipements et les infrastructures collectifs et l’amélioration des conditions salariales.

Il faut rappeler qu’au Togo, les travailleurs sont en grève, sans service minimum dans le secteur de la santé, depuis mardi. Les élèves étaient sortis dans les rues hier pour réclamer leurs enseignants dans les salles de classes. Une situation qui amène le gouvernement a fermé les établissements scolaires jusqu’à nouvel ordre.

TogoTopNews

Read 6908 times Last modified on lundi, 23 février 2015 13:06

Commentaire