Le 16 septembre 2015, des éléments du RSP (Régiment de Sécurité Présidentielle), l’ancienne garde rapprochée du président déchu Blaise Compaoré, avaient tenté de renverser le gouvernement de Transition piloté par le président Michel Kafando et le Premier ministre Issac Zida.

Published in LATEST NEWS

Ouvert le 27 février dernier à Ouagadougou, le procès du putsch manqué de septembre 2015 contre les autorités de la Transition a été suspendu. Les avocats de la défense avaient soulevé des questions de forme qui avaient obligé le président du tribunal à revoir sa copie.

Published in LATEST NEWS
Quatorze personnes et 4 partis politiques sont concernés par la mesure de la justice burkinabè. Tous sont soupçonnés d'implication dans le coup d'Etat manqué du 16 septembre 2015 au Burkina Faso.
 
Published in TOP NEWS