samedi, 18 octobre 2014 19:00

Editorial: Togo: Même contexte même résultat Featured

Rate this item
(0 votes)
La démocratie togolaise, précipitée dès ses premières heures dans un abysse à démons, s’est révélée, au fil des ans, un travail de faux dévots inspirés à la fois par Tartufe et Machiavel. Des gens qui se sont ingeniés à l’arroser d’accessoires et de faux miroirs.
Comme on devait s’y attendre, les derniers masques de la machination étaient tombé, en 2005,avec le débarquement insolite de boeufs-tigres à la tête de l’état en lieu et place de leaders civiquement outillés jouissant de facultés humaines. Voltaire avait fondé l’expression “boeufs-tigres” pour qualifier des gens qui sont bêtes comme des boeufs et féroces comme des tigres. Cette expressions s’applique parfaitement au régime de Faure Gnassingbé dont l’hypocrisie et la duplicité sont hors norme. Les acteurs et les metteurs en scène du complot, à ce jour c’est-à-dire vingt cinq ans après le soulèvement populaire du 5 octobre, n’ont pas désarmé.Tout ce qui compte pour eux, malgré l’état de droit auquel ils affirment avoir adhéré, c’est le RPT et ses dérivés dont le plus récent à voir le jour est UNIR, un parti créé à la sauvette, dans les pénombres des monts Ogou. Le Togo étant par tradition depuis 1963 un pays de non-droit, UNIR opère en toute illégalité, sans jamais compléter les procédures légales requises. Un véritable état dans l’état dont les desiderata s’imposent à tous. Ils avaient raison, ces comploteurs pour avoir présenti dès le départ que le temps du jugement tardera à venir, que même s’il venait, leurs abominations et distorsions, leurs crimes pour tout dire, seront scellés d’ombres et de silence, faute d’une opposition ingénieuse, constante et soudée. Les recommandations de la CVJR ne sont-elles pas bloquées dans les tiroirs pour laisser le Togo poursuivre ses errements? Pire, le Togo n’a t-il pas acquis à travers ses ages totalitaires la triste réputation d’ un pays où il est très aisé de trouver des victimes se muer en complices du mal pour témoigner contre le bien et la vertu? Et ça dure depuis longtemps, ce phénomène qui a conduit à un système démocratique dans lequel seuls ceux qui ont ourdi le complot contre la patrie ont toujours raison, seuls ceux qui sont au pouvoir depuis la nuit des temps gagnent chaque fois. Comment cette donne peut-elle changé du jour au lendemain si le contexte reste le même, inchangé? L’élite togolaise a failli.Tant qu’elle ne parviendra pas à reprendre le poil de la bête après avoir été si longtemps en situation de faiblesse, ce sont les éternels vainqueurs, lors de la présidentielle de l’année prochaine, qui vont inévitablement gagner. La main basse sur les urnes bien entendu. Comme toujours: même contexte même résultat. Fmliberte, la Radio de la Diaspora
Read 1299 times

Commentaire