mardi, 20 janvier 2015 18:00

Lome, Togo: Affaires de corps retrouvés dans un puisard à Bè-Kpota : Les découvertes continuent Featured

Rate this item
(1 Vote)

Les habitants de Bè-Kpota n’ont visiblement pas fini avec les découvertes macabres dans la maison de leur voisin Ibo. Après les cinq (05) corps le dimanche 18 janvier, la journée de lundi a encore été très éprouvante pour ces habitants.

 

En effet, les jeunes du quartier ont encore décidé de fouiller la maison du commerçant Ibo. Leur détermination a payé.

Ils ont découvert dans la journée d’hier, des ossements humains dans un sous-sol au fond de la maison. « Il y a beaucoup d’os humains qu’ils ont découvert. Ce qui veut dire que ce monsieur tuait des gens ici depuis longtemps sans qu’on ne le sache. Il les enterre dans le sous-sol. J’ai l’impression de vivre un cauchemar. C’est fou Quoi ! », nous confie un témoin sur les lieux.

Par peur des amalgames et des représailles, de Bè-Kpota, en passant par Akodésséwa, Attiégou, Dzifa et même à Bè, les Ibo n’ont pas pu ouvrir leurs boutiques. Déjà dans la journée d' hier, ils ont fait l’objet d’une chasse à l’homme.

« Les Ibo commettent trop de crimes dans notre pays. Quel Togolais peut aller faire ça au Nigeria ? C’est eux qui envahissent aussi l’internet pour voler les gens. Les braquages à mains armées portent aussi leur signature. Il est temps qu’on leur fait savoir qu’ils ne sont pas chez eux ici », peste un riverain très en colère.

Quant aux ossements, des gens proposaient hier qu’on les enterre au cimetière de Bè-Kpota. Mais cela nécessite une cérémonie. Qui va le faire, puisqu’on ne connaît rien de l’identité de ceux qui sont les victimes ? C’est la question qui faisait office de débat hier dans le quartier.

A l’heure où nous parlons, nous ne pouvons pas dire exactement ce qu’on a fait de ces ossements humains. Mais nous continuons nos investigations.

Ce qui est incompréhensible dans cette histoire c'est l'absence de la police sur le terrain tant pour sécuriser la zone que pour protéger les Ibo qui ne doivent pas être pris pour cible à cause des méfaits d'un des leurs.

I.K.

 

Read 23168 times Last modified on mercredi, 21 janvier 2015 19:20

Commentaire