lundi, 18 mai 2015 19:00

CEDEAO: En Afrique de l'Ouest, bientôt une limite de deux mandats pour les chefs d'Etat? Featured

Rate this item
(0 votes)

Les dirigeants des pays de la Cedeao sont réunis à Accra ce mardi 19 mai pour réfléchir à la question.

La question est au coeur de l'actualité depuis la volonté du président du Burundi, Pierre Nkurunziza, de briguer un troisième mandat. Faut-il limiter à deux le nombre de mandats des chefs d'Etat africains? Les dirigeants des pays membres de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cedeao) sont réunis au Ghana ce mardi 19 mai pour réfléchir à la question.

 

Ce débat au sommet a été organisé alors que plusieurs chefs d'Etat en poste depuis des années approchent la limite légale du nombre de mandats dans leur pays. Et comme beaucoup de présidents africains ils sont tentés de modifier leur Constitution pour passer en force. Ce qu'a fait Pierre Nkurunziza au Burundi pour obtenir le droit de briguer un troisième mandat. 

 

 

 

Mohamed Ibn Chambas, le haut-représentant des Nations unies en Afrique de l'Ouest, a confié à l'agence de presse Reuters que les pays de la région sans limitation de mandats dans leur Constitution seraient encouragés à introduire une limite légale. Deux pays de la zone, le Togo et la Gambie, n'ont aucune limite du nombre de mandats présidentiels. 

La Cedeao dispose du pouvoir de suspendre des Etats membres qui n'appliquent pas les politiques régionales. 

Read 588 times Last modified on mardi, 19 mai 2015 11:05

Commentaire