L’ONU lui attribue un massacre « orchestré et soigneusement mis en pratique ». La CVJR le présume en icône de la vertigineuse parenthèse mortifère qui éprouva tout le Togo en 2005. Mais à la veille de la présidentielle de 2015, ses sorties calculées troublent. Attention, Kouloun ne dort pas, il somnole. Alertes sur un félin qui a un œil ouvert !

Published in TOP NEWS

La seule évocation de son nom fait trembler les populations des Plateaux. Il est aussi terrible que l’actuel patron de la Gendarmerie nationale, le « tortureur » en chef, Alex Yotroféi Massina. Lui, c’est le tristement célèbre Major Kouloum. L’homme s’est sinistrement illustré lors de la macabre élection présidentielle de 2005 qui a fait plus de 500 morts selon l’ONU.

Published in Politique