A la suite de la diffusion du message à la Nation du président de la République Ali Bongo Ondimba le lundi 31 décembre dernier, largement commenté par l’opinion, certains le qualifiant de grossier montage alors que d’autres se disent plutôt rassurés par cette nouvelle apparition du chef de l’Etat, notamment par rapport à l’amélioration de son état de santé. Dans cette foulée, le Conseiller spécial chargé de la communication présidentielle, porte-parole de la présidence de la République, Ike Ngouoni a accordé à la rédaction de Gabon Media Time une interview. Lecture.

Published in LATEST NEWS

Ancien candidat à la présidence de la commission de l’UA (Union africaine), Abdoulaye Bathily se retrouve au cœur d’un scandale financier », l’alerte est de notre confrère AfriqueConfidentielle.com, qui vient de publier un texte intitulé « La corruption toujours à la une en Afrique ».

Published in Politique


« Il faut bien que les dictateurs gagnent les élections sinon ils n’en feront plus ». Jacques Chirac.

Published in TOP NEWS

Un BONGO qui manipule, donne des ordres et menace la diaspora gabonaise de l’opposition : incroyable mais vrai ! Suite aux événements qui se sont produits à Paris ces dernières semaines, deux diasporas gabonaises se dégagent :

Published in Zoom News

Il faut savoir lire et interpréter les signes :

- Pendant qu’il était malade et en convalescence, ses collègues de l’opposition disaient : Attendons qu’il revienne, nous lui souhaitons un bon rétablissement, soyons responsables,

- En apprenant son décès, ses collègues de l’opposition disent : Respectons le mort, soyons calmes, accueillons au moins la dépouille dans la sérénité,

- Après l’inhumation, ses collègues de l’opposition diront : Respectons la mémoire du défunt. Ce n’était pas un homme de violence, soyons responsables et calmes.

Analyse :
Pour ceux qui savent lire à travers les lignes, ils comprendront que le décès d’André MBA OBAME était bel et bien souhaité et donc programmé par un groupe bien plus organisé que de nombreux naïfs gabonaises et gabonais ne le croient.
Du temps de son actif, tout était freiné de l’intérieur sous prétexte de respecter la loi, une loi que tout le monde reconnaît et pourtant aux ordres du régime des BONGO. Allez comprendre !
Toutes les occasions de Révolutions qui auraient pu faire partir le biafrais et ses complices du Bénin ont été neutralisées, pas de l’extérieur mais à de l’intérieur même de l’opposition, toujours sous prétexte de respecter la même loi que tout le monde reconnaît pourtant aux ordres du régime. Allez comprendre !

Conclusion :
Au sein de l’opposition gabonaise, le régime y est bien infiltré sans que personne n’y comprenne comment et qui est (ou qui sont) cet (ou ces) infiltré(s) du régime des BONGO qui ne voient pas le Gabon changer de pouvoir sans qu’ils ne restent acteurs de cette mutation, ou même qu’ils ne conservent encore ce pouvoir sous quelque fore que ce soit.

Il suffit de regarder la transmutation de la diaspora de l’opposition gabonaise en Europe, vous comprendrez.

Pauvre Gabon, ce n’est pas pour demain !

Sylvain Amos
Fenêtre sur l’Afrique
Radio Kanal K

 

Published in Politique

Le gouvernement gabonais a "condamné avec véhémence" l'incendie dimanche à Libreville par des manifestants de l'ambassade du Bénin au Gabon; "Le gouvernement (...) exprime ses regrets au gouvernement du Bénin et condamne avec véhémence la destruction" de la chancellerie, indique un communiqué parvenu lundi soir à l'AFP.

Published in TOP NEWS

Au total, 101 personnes sont jugées en comparution immédiate pour répondre de "troubles à l'ordre public", tandis qu'une partie est également poursuivie pour "destruction de biens d'autrui", indique l'AFP.

Published in Politique

Alors qu'ils ont porté plainte contre le chef de l'Etat pour usage de faux en écriture sur son acte de naissance, Jean Eyeghe Ndong, Luc Bengone Nsi, Zacharie Myboto et Jean Ping ne s'attendaient pas à ce que la même situation leur arrive.

Published in LATEST NEWS