Le Parti démocratique sénégalais entend réagir après l’exclusion de Karim Wade des listes électorales. Un rejet qui prive le fils d’Abdoulaye Wade de la possibilité de se présenter à la prochaine élection présidentielle, puisque le fait d'être électeur est désormais un sésame obligatoire pour candidater. La direction générale des élections a indiqué avoir appliqué le code électoral, qui interdit l'inscription sur les listes à toute personne condamnée à une peine de 5 ans de prison ou plus. Or, Karim Wade a été condamné à 6 ans de prison pour enrichissement illicite.

Published in LATEST NEWS

Le bureau politique du Parti démocratique sénégalais (Pds), transformé en congrès extraordinaire ce samedi, a porté son choix sur Karim Wade pour représenter le parti à la présidentielle de 2017.
Le fils de Me Wade a été élu à l'issue d'un vote qui s'est déroulé à la permanence Oumar Lamine Badj sise sur la Vdn en présence du secrétaire général national du Pds, Me Abdoulaye Wade.

Published in Politique

Le parquet a requis mardi sept ans de prison ferme et plus de 380 millions d’euros d’amende contre Karim Wade, fils et ancien ministre de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, devant une juridiction sénégalaise anti-corruption.

Published in Politique

La Cour spéciale qui juge pour enrichissement illicite présumé Karim Wade, ex-ministre et fils de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, a refusé lundi de lui accorder la liberté provisoire, évoquant un "risque de troubles à l'ordre public et subornation de témoins".

Published in Afrique
Karim Wade, fils de l'ancien président sénégalais Abdoulaye Wade et plusieurs fois ministre, est en détention préventive depuis avril 2013. Il est au coeur d'un procès d'enrichissement illicite et de biens mal acquis.
Published in TOP NEWS