vendredi, 14 juillet 2017 08:12

Guinne: Un député accusé d’avoir volé l’iPad d’un de ses collègues Featured

Written by
Rate this item
(0 votes)

Une affaire de vol d’un iPad appartenant au député Yaya Traoré défraie la chronique à l’Assemblée de la Guinée Conakry.

Le principal suspect du vol est Jean Marc Telliano, député, leader du Rassemblement pour le Développement Intégré de la Guinée (RDIG.) rapporte le journal guinee7.com

Alors que le journal indique que les caméras de surveillance renforceraient cette thèse, l’accusé dans le journal mediaguinee se défend. « Je leur ai dit: prenez la caméra de surveillance, sortez les images, portez plainte et vous envoyez la caméra de surveillance comme preuve. J’ai dit, vous ne pouvez pas accuser quelqu’un comme ça où Il y avait plus de 50 personnes. J’ai dit que s’il y a la caméra de surveillance, c’est aussi simple que ça, au lieu de diffamer quelqu’un. Mais, je vais me constituer partie civile pour porter plainte contre eux au tribunal pour diffamation », proteste le député.

Avant d’expliquer : « On est parti pour prendre le carburant, il y avait plus de 50 députés. Je suis sorti et j’ai laissé d’autres députés mais comme les Aly Kaba et les Yaya Traoré, leur bête noire, c’est moi parce que je ne fais pas de cadeaux à Alpha Condé. C’est Donzo, le conseiller de monsieur le président de l’Assemblée nationale, contre lequel d’ailleurs, je vais porter plainte, parce que c’est la 1ère personne qui m’a appelé. »

« Il m’a appelé, ajoute le député, pour dire que si je n’ai pas oublié de prendre un iPad. J’ai dit non, j’ai mon iPad. Il a dit qu’on m’a vu sortir avec un iPad. J’ai dit oui c’est mon iPad. Moi je marche toujours avec mon iPad. Partout où je suis, je suis avec mon iPad. Et aujourd’hui, vers midi on m’appelle pour me dire que la caméra de surveillance m’a… (il n’achève pas la phrase). J’ai dit mais où est la caméra de surveillance ? Prenez la caméra de surveillance, sortez les images, portez plainte. Et vous envoyez la caméra de surveillance comme preuve. J’ai dit, vous ne pouvez pas accuser quelqu’un comme ça, où il y avait plus de 50 personnes. J’ai dit s’il y a la caméra de surveillance, c’est aussi simple que ça au lieu de diffamer quelqu’un », conseille-t-il.

Read 752 times Last modified on samedi, 15 juillet 2017 08:50

Commentaire