lundi, 27 novembre 2017 15:31

Zimbabwe: Robert Mugabe, aurait une valeur de plus d’un milliard de dollars, bien que son pays soit l’un des plus pauvres du monde Featured

Written by
Rate this item
(0 votes)

. La richesse de Mugabe a été examinée à la loupe alors qu’il est toujours assigné à résidence dans son somptueux complexe Harare « Blue Roof » – qui compte plus de 25 chambres.

L’homme de 93 ans a accumulé des richesses considérables pendant son règne, au cours duquel plusieurs personnes ont été tuées durant ses 37 dernières années.

Les rapports des médias locaux révèlent qu’une petite partie de sa fortune a été récoltée des dépôts de diamant du Zimbabwe.

Mugabe est propriétaire de la Zimbabwe Consolidated Diamond Co., mais la plus grande partie de la société serait gaspillée dans la richesse du pays. L’ancien président a été accusé à plusieurs reprises d’avoir »volé des coffres du pays et des terres des fermiers blancs » pendant les saisies de terres en 2000.

Selon un télégramme diplomatique américain de 2001, publié plus tard par WikiLeaks, Mugabe a des actifs d’environ 1,75 milliard de dollars, principalement investis à l’extérieur du Zimbabwe.

Découvrez l'immense fortune amassée par Robert Mugabe en 37 ans de règne

Il a déclaré que si des informations fiables étaient difficiles à trouver, il y avait des rumeurs selon lesquelles ses actifs « incluraient tout, des comptes secrets en Suisse, aux îles Anglo-Normandes et aux Bahamas aux châteaux en Ecosse ».

Les opposants politiques ont affirmé que les Mugabe possédaient 14 fermes dans le pays en faillite, ce qui est contraire à la constitution, qui limite les propriétés foncières. La plus connue est la ferme laitière Omega, l’une des plus grandes fermes laitières d’Afrique australe. Bien que la famille ait prétendu ne pas être riche, Mugabe a affiché sa richesse dans le passé.

A en croire plusieurs sources, la maison de Mugabe à Harare est extraordinairement opulente mais ce n’est pas le seul manoir de son portefeuille immobilier. Le président a acheté un manoir de 5,2 millions de dollars à Hong Kong en 2013 et possède également le Hamilton Palace à Sussex, au Royaume-Uni, dont la valeur était estimée à 40 millions de dollars avant de devenir un chantier de construction.

Il est aussi rapporté qu’il possède une Mercedes Benz s600L sur mesure capable de résister aux balles AK-47, aux mines terrestres et aux grenades. Il dispose également d’un lecteur CD et DVD, d’un accès Internet et d’un dispositif anti-bugging. The Citizen a rapporté que Mugabe – qui est un enseignant qualifié – possède également une Rolls-Royce Phantom IV: une voiture de luxe britannique si exclusive, seulement 18 ont été fabriquées.

La femme de Mugabe, Grace, a été critiquée dans le passé pour son penchant pour la mode. Ce qui lui a valu le surnom de « Gucci Grace ».

Grace aurait dépensé 131 000 dollars lors d’une virée shopping à Paris en 2003. Elle aurait un portefeuille immobilier de plusieurs millions de dollars – qui comprend des maisons en Malaisie et à Singapour – et une flotte de voitures de luxe.

Plus tôt cette année, la Première dame s’est rendue au tribunal pour tenter de saisir les biens d’un homme d’affaires libanais qui aurait échoué à lui livrer une bague de diamants d’une valeur de plus de 1,35 million de dollars. Elle a déclaré dans les journaux qu’elle avait payé en avance pour la livraison d’une bague en diamant «d’au moins 100 carats» pour son anniversaire de mariage, mais qu’elle s’est vue offrir un article de qualité inférieure d’une valeur de 30 000 $.


Les enfants Mugabe sont également connus pour leurs trains de vie très coûteux.

Plus tôt cette année, le plus jeune fils du couple, Bellarmine Chatunga, a posté sur Instagram une photo de sa montre avec la légende: « 60 000 $ au poignet quand ton père court tout le pays tu sais !!! »

Une vidéo a par la suite vu le jour où le jeune homme de 21 ans a trempé sa montre avec une bouteille de 400 $ de champagne d’or Armand de Brignac.

En septembre de cette année, le fils aîné de Grace, Russell Goreraza, 33 ans, a importé deux limousines Rolls Royce dans le pays, malgré la grave crise économique.

Une Rolls Royce Phantoms coûte un peu moins de 698 000 $, mais les versions personnalisées sont vendues jusqu’à 1,74 million de dollars. Les médias en Afrique du Sud ont rapporté que le coût total des voitures était d’environ 6,98 millions de dollars.

Read 2732 times
ERIC  K.  ALOVOR

L`Afrique, le continent noir, mère des continents, est constamment en proie à des difficultés socio-économiques et politiques qui, à bien des égards, transforment ses fils et filles, chez eux, sur leur propre terre natale, en parias et en êtres bannis ou, en terre lointaine d’asile, en citoyens acculturés et de seconde zone.

L’exil est devenu pour nos peuples, surtout les jeunes, une source nourricière potentielle et un choix de survie. Ce paradoxe crée une frustration qui érode l`Afrique et tend à faire de ses processus de démocratie naissante un Mal plutôt qu’un Bien.

Que ferions-nous d’autres et que nous resterait-il de tant d’années d’efforts et de sacrifices, si nous venions à nous égarer définitivement. De la voie de la démocratie ?

Face à cette question existentielle qui nous interpelle tous, notre compatriote Kodjo EPOU tire la sonnette d’alarme et cite : « La démocratie est loin d’être parfaite mais elle demeure le moins mauvais des systèmes » Nous avons plus intérêt à œuvrer pour l’enraciner dans nos mœurs que de la renier en collaborant, contre gains faciles et immédiats, à tout ce qui est sa négation. De nos jours, la Démocratie est un système incontournable. Au point que toute tentative de l’étouffer se révèlera, tôt ou tard, inopérante.

L’initiative de créer Fmliberte répond à cet esprit. Notre mission se projette dans cette perspective. Elle vise donc à consolider chaque jour un peu plus la démocratie dont le nerf est la parole. Ainsi, sur les ondes de Fmliberte, La radio de la Diaspora, il n’existe pas de propos tabou, à l’exception de ceux qui sont dans l’ordre d’attentats à la pudeur, d’attaques personnelles ou de fausses informations. L'idée de rassembler les africains autant que nous le pouvons constitue la trame de nos émissions. Elle n’exclut nullement les critiques, même les plus acerbes, mais elle impose le respect de l'autre dans sa dignité humaine.

Nous restons convaincus que notre investissement en temps et en matériel ne sera pas vain; que les Communautés africaines de l’étranger et l’ensemble de la diaspora africaine apprécieront nos efforts à leur juste valeur. Notre ardent souhait est que Fmliberte, cet outil majeur de communication et de rapprochement soit un véritable tremplin de la Démocratie sur le beau Continent.La vocation de Fmliberte tient en trois mots:

Divertir. Informer. Rassembler.

FM Liberte, l’autre Son de Cloche

Bonne écoute!!

Le Président/Administrateur
Eric K. ALOVOR

www.fmliberte.com

Commentaire