jeudi, 15 juin 2017 18:33

80 immigrants clandestins ghanéens rapatriés des Etats-Unis ont atterri à l’aéroport d’Accra Featured

Written by
Rate this item
(0 votes)

Des immigrants  clandestins ghanéens expulsés des  États-Unis ont atterri à l’aéroport international de Kotoka à Accra ce mercredi 14 juin 2017.

Les membres du Service de l’immigration ainsi que le Service de police du Ghana ont soigneusement dépistés  les 80 déportés encore  menottés descendus à l’aéroport.

C’est la deuxième fois,  cette année qu’un contingent ghanéen est renvoyé des États-Unis. En janvier déjà 108 africains dont 58 ghanéens avaient été rapatriés du pays de l’oncle Sam.

Le rapatriement est conforme à une promesse de campagne du président américain Donald Trump, qui s’est engagé à expulser tous les ressortissants étrangers qui sont entrés illégalement dans le pays.

En effet Donald Trump, pendant la campagne présidentielle soutenait que des ressortissants étrangers avaient envahi les États-Unis, occupant des emplois destinés aux «vrais Américains». Il avait donc promis de résoudre le problème une fois élu. Et après avoir remporté les élections, il semble que le président des États-Unis soit en train d’honorer sa parole.

Plus de  7 000 ghanéens vivent illégalement aux États-Unis, selon Robert P. Jackson, ambassadeur de ce pays au Ghana.

Source : abidjan tv

 

Read 3257 times Last modified on vendredi, 16 juin 2017 06:46

Commentaire