About 80 African and European leaders gathered in Brussels for two days of the summit. An update. Heads of State and European and African governments have pledged to strengthen cooperation between the two continents with a focus on peace and security, development and prosperity as well as human rights, says the final declaration of the 4th EU summit Africa. Remember that the summit?

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus rutrum, libero id imperdiet elementum, nunc quam gravida mi, vehicula euismod magna lacus ornare mauris. Proin euismod scelerisque risus. Vivamus imperdiet hendrerit ornare. Phasellus dapibus imperdiet nibh, nec sagittis odio condimentum sed. Phasellus dignissim, massa nec ornare fermentum, ligula massa varius dolor, a interdum nisl purus eu magna.

Les Lions indomptables n'ont pas pris l'avion spécial affrété par la présidence camerounaise qui devait les mener, ce dimanche matin, au Brésil. La cause ? Des histoires de primes qui secouent encore et toujours la délégation. Les joueurs avaient accepté de suspendre la grève de l'entraînement le 23 mai et de disputer un match amical contre l’Allemagne (2-2), le 1er juin, en espérant trouver un accord sur le sujet épineux des primes avec la fédération. Mais rien n’est arrivé...

Les sommes proposées sont loin de celles espérées. Et Eto’o et ses équipiers ne comptent pas céder. La tension est même montée d’un cran, samedi, juste après la victoire contre la Moldavie (1-0, but de Sali).

Les joueurs ont boycotté la levée du drapeau en présence du Premier ministre (l’équipe nationale récupère le drapeau de la main des autorités avant de s’envoler pour la Coupe du monde) et c’est le staff technique, Volker Finke, le sélectionneur, en tête, qui a pris l’emblème national. Samuel Eto’o, officiellement malade, n’est même arrivé que lors de la deuxième période de la rencontre.

Cette crise ouverte pourrait laisser des traces. Elle rappelle celle connue avant la Coupe du monde 2002 quand le groupe avait été bloqué dans un hôtel de Roissy en attendant de récupérer l’argent promis. Cette semaine de travail zappée avait plombé la performance des Lions, éliminés dès le premier tour, en Asie. Qu’en sera-t-il cette fois ? La délégation attend des nouvelles des autorités sous peine de rester quelques jours de plus à Yaoundé. Ce serait un énorme coup dur pour l’équipe qui débutera contre le Mexique, samedi prochain. Les joueurs font bloc.

Devant l’hôtel, des centaines de supporters ont pris place pour encourager les Lions avant leur départ. Mais quand quitteront-ils leur tanière ?