vendredi, 25 août 2017 08:00

APPEL PATRIOTIQUE À MONSIEUR FAURE GNASSINGBÉ : IL EST TEMPS DE DONNER À LA MAJORITÉ CE QU'ELLE VEUT! Featured

Written by Dr Jean Emmanuel Gnagnon
Rate this item
(0 votes)

Monsieur Faure Gnassingbé,

Depuis le 19 août 2017, la géopolitique a donné une nouvelle configuration de la réalité des forces politiques dans notre pays. Les manifestations organisées par le PNP ont démontré à leur tour que, contrairement à ce que votre entourage immédiat s'obstine à vous dire, la majorité que vous avez reconnue être spoliée par une minorité veut prendre son destin en main et vous a exprimé comme toujours sa profonde volonté !

Des Togolais sont tombés pour le retour à la Constitution de 1992, laquelle constitution dénote le plus largement et le plus consensuellement la volonté populaire.

En décembre 2002, la Constitution de 1992, a été modifiée sans aucun mort d'hommes ! En 2005, elle a été de nouveau plusieurs fois modifiée en moins de 24 heures pour aider à asseoir votre règne.

Question de logique et de bon sens: Eyadema Gnassingbé, votre défunt père a régné sur le pays pendant 38 ans! À son décès, l'armée marche sur le peuple et vous donne le pouvoir! Vous avez fait un premier mandat, un deuxième, un troisième, et le reste nul ne sait...

Aujourd'hui, il est évident que la majorité populaire vous demande de la délivrer de la minorité que vous aviez si honnêtement dénoncée !

Monsieur Faure Gnassingbé, président en exercice de la CEDEAO, combien de morts voulez-vous compter avant de faire la volonté de la majorité ? Comment votre politique de réconciliation si bien défendue jusqu'à l'heure actuelle pourra-t-elle réellement réussir si vous restez sourd à la volonté de la majorité populaire ? Cela est un appel patriotique à vous, Monsieur Faure Gnassingbé, pour épargner d'autres morts sur la terre de nos aïeux !

Un jour où l'autre, le peuple aura ce qu'il veut! Un jour où l'autre, le Togo connaîtra l'alternance et la victoire de la majorité sur la minorité ! Ce qui est peut-être vous souhait le plus secret!
Un jour où l'autre, notre espoir d'unité nationale sera plus qu'une réalité !
La JEUNESSE ne veut plus compter des morts parmi elle!
Au lieu de laisser continuer et s'exacerber la tension politique actuelle, vous devriez vous exprimer et appeler au calme et à retenue !
Vous pourrez dans un bref délai organiser un référendum pour soumettre la constitution de 92 au vote! Nous ne voulons plus compter des morts sur la terre de nos aïeux !
Mais votre silence pourra tôt ou tard vous rejeter de l'histoire! Agissez maintenant!

Dr Jean Emmanuel Gnagnon

Read 933 times

Commentaire