samedi, 26 août 2017 10:52

Trombinoscope des personnes qui luttent pour le maintien du système Rpt Unir *Au niveau de l'armée* Yark Damehane, Massina Yotrofei, Katanga Abalo Featured

Written by Joel Esso Awade
Rate this item
(0 votes)

 

 

*Côté civile* Gilbert Bawara, Victoire Dogbe-Tomegah, Cina Lawson, Ingrid Awade et Madougou Reckya ( la béninoise qui est conseillère à la présidence)

C'est eux qui font des pieds et des mains et sont prêts à tout pour sauver le système Rpt Unir.
Ils ont recruté des activistes, des miliciens, des informaticiens qui sont actifs sur les réseaux sociaux , dans les villes et les miliciens pour exécuter les basses besognes et les officiers supérieurs cités plus haut c'est eux qui donnent des ordres pour tirer sur les manifestants pacifiques

En ce qui concerne Reckya Madougou, La béninoise , les Togolais la prie de s'occuper du bas de la ceinture de Faure Gnassingbé et non de se mêler de la politique togolaise en ramenant les activistes béninois au Togo pour foutre du bordel comme elle en a fait de par le passé avec Boni Yayi. Les Togolais aussi aimeraient avoir des anciens présidents vivants comme chez elle au Bénin, Sinon elle risque de créer des tensions entre les deux peuples frères et voisins.

Toutes ces personnes citées ne pensent pas au bonheur du Togo mais elles cherchent partout les moyens à conserver les richesses amassées en très peu de temps.

Et les officiers criminels veulent préserver leur impunité en maintenant le système Rpt Unir ad vitæ eternam.

Nous tenons à montrer à tout le peuple togolais les tronches de la minorité qui s'accapare de la richesse du Togo dont Faure Gnassingbé lui même a évoqué il y a quelques années dans son discours à la nation.

Vous savez ce qui vous reste à faire.
À bon entendeur salut !

Read 3116 times

Commentaire