lundi, 04 septembre 2017 15:59

Armand Pognon: “à l’extérieur, c’est clair pour tout le monde, le Bénin a quitté la démocratie” Featured

Written by La Redaction
Rate this item
(0 votes)


La naissance de l’association “Nouveau Droit de l’Homme-Bénin” par l’ancien secrétaire de la CSA-Bénin est une chance pour le président Patrice Talon.

C’est du moins la conviction du coach Armand Pognon. Invité dans l’émission 100% BENIN de Sikka-TV, ce dernier fait savoir que la léthargie qui s’observe aujourd’hui face à la gouvernance du président Talon est un recul pour notre démocratie
A en croire Armand Pognon, la démocratie béninoise s’est éteinte. “Moi j’ai la chance de vivre à l’extérieur et je peux vous dire qu’à l’extérieur, c’est clair pour tout le monde que le Bénin a quitté la démocratie; c’est ce qui est dit à l’extérieur.” affirme t-il.
Pour lui, il faut se réjouir que dans cet “unanimisme” béat dans lequel nous évoluons, que l’ancien secrétaire général de la confédération syndicale autonome du Bénin (CSA-Bénin) ait décidé de créer “Nouveau Droit de l’Homme Bénin”.

” Je voudrais préciser que la création de cette association par monsieur Lokossou est de nature à redorer l’image du président Patrice Talon. Parce que les gens à l’extérieur ne voient plus les forces sociales qui défendaient. Quelle presse aujourd’hui, vous lisez les titres? Je voudrais que le président patrice Talon comprenne que c’est une chance pour lui, ce que Dieudonné Lokossou a crée“, a précisé le Coach Pognon.

A en croire le coach, il n’est pas honnête que tout le monde applaudisse la même personne même si elle dans l’erreur. Pour lui, contredire une personne, ce n’est pas s’opposer à lui. “…Ce n’est pas parce qu’on dit que ça ne va pas, qu’on est opposant. Toute la classe politique est en panne, opposition et mouvance, il faut des hommes de la société civile pour tirer l’attention sur ce qui se passe. Et surtout je voudrais rappeler que Lokossou a défendu Patrice Talon dans ce pays et donc ce n’est pas un opposant ou un mouvancier” précise t-il.

Il invite le président de l’Association “Nouveau Droit de l’Homme Bénin”, le président Dieudonné Lokossou a être la voie discordante dans le désert pour éviter au président Patrice Talon d’entrer totalement dans le décor avec le risque de faire l’expérience de la cour pénale internationale.  (Benin Web TVT)

Read 4110 times

Commentaire