vendredi, 30 mars 2018 04:20

TOGO: CES QUESTIONS AUXQUELLES LA C14 DOIT VITE NOUS RÉPONDRE... Featured

Written by David Kpelly
Rate this item
(0 votes)

Nous venons d’avoir la confirmation, à travers des photos et témoignages, que le RPT alias UNIR continue de préparer les élections législatives, locales et présidentielles, sans oublier son faux référendum, violant ainsi, comme à son habitude, l’habitude de tout regroupement de voyous, la parole donnée à la médiation ghanéenne de suspendre ces travaux le temps du dialogue.

Et comme devant cet acte de banditisme le peuple togolais ne peut rester silencieux jusqu’à ce qu’on le mette une fois de plus devant les faits accomplis, la coalition des 14 partis de l’opposition, la C14, mandatée par le peuple, est tenue, a le devoir, l’obligation, de répondre, maintenant, et de manière très claire, à certaines inquiétudes du peuple.

1) Comme la partie adverse a rompu le contrat, ce qui ne doit pas être ignoré de la médiation qui semble pourtant n’en dire mot, devons-nous continuer, nous qui par respect pour cette médiation avons déposé notre arme, la mobilisation populaire, devons-nous continuer la suspension des manifestations populaires ?

2) Jusqu’à quand alors attendrons-nous le médiateur, alors que le camp adverse ne l’attend pas et continue à se préparer.

3) Y-a-t-il des partis dans la coalition qui iront aux élections, législatives, locales et présidentielles, alors que l’aspiration, la décision du peuple, claire, est qu’il ne participera plus à aucune élection sous Faure Gnassingbé ?

Concernant la troisième question, si certains partis de la coalition pensent qu’ils iront à ces élections, qu’ils se prononcent ici et maintenant, pour que le peuple sache s’organiser sans eux. Parce que, c’est définitif, nous avons décidé de ne plus légitimer à travers des mascarades d’élections où tout est pris en compte sauf nos voix, nous avons décidé de ne plus donner de la légitimité à travers de fausses élections à des assassins dont nous ne voulons pas, Faure Gnassingbé en tête.

Nous attendons, et rapidement, des réponses claires et nettes de la coalition pour savoir nous organiser.

Read 2386 times

Commentaire