vendredi, 15 décembre 2017 08:32

Guinée: une fille se fait arnaquer par un homme qu’elle a rencontré sur Facebook Featured

Written by
Rate this item
(0 votes)

A Labé dans la moyenne Guinée, une jeune demoiselle a été victime d’une arnaque sur les réseaux sociaux en pensant avoir rencontré l’homme de sa vie sur Facebook. Cette histoire à dormir débout s’est propagée dans la cité de Karamoko Alpha Mo Labé comme une trainée de poudre.

Il y a des semaines, Mouctar Chérif Haidara a rencontré une jeune fille, la vingtaine d’âge, à qui il a promis monts et merveilles. L’homme qui dit résider au camp Alpha Yaya Diallo a savamment monté son plan pour parvenir à ses fins.

La rencontre sur Facebook

Larmes aux yeux, sous le sceau de l’anonymat, la victime raconte sa mésaventure. ‘’On s’est rencontrés sur Facebook. Il m’a dit qu’il réside à Conakry précisément au camp Alpha Yaya, qu’il est divorcé et cherche une nouvelle épouse. Il m’a demandé en mariage. Ce que j’ai accepté après une longue période d’hésitation’’, relate-t-elle.

Et de poursuivre : ‘’Il m’a demandé si j’ai des parents à Conakry, je lui ai dit que j’ai ma sœur y est et lui ai remis son contact. Aussitôt, il est allé rencontrer celle-ci et a réussi à la convaincre qu’il voulait m’épouser. Ma sœur m’a demandé d’accepter sa demande en mariage. Par la suite, il a décidé de venir saluer mes parents’’.

Ainsi dit, ainsi fait. Mouctar qui dit être issu de la famille Chérif de Sagalé débarque à Labé le weekend dernier. ‘’Il m’a appelé pour me demander de faire une réservation d’hôtel. Je lui ai répondu que je ne sors pas chez moi et que je ne connais aucun hôtel. Peu de temps après, il m’a dit qu’il a contacté le gérant de l’hôtel Safatou et m’a demandé de m’y rendre. Une fois là-bas, de l’appeler pour qu’il réserve lui-même sa chambre d’hôtel’’, rembobine la victime.

L’arrivée à Labé

L’arnaqueur arrive à Labé à 3h du matin et joint sa proie. ‘’Il m’a demandé de l’envoyer son petit-déjeuner le lendemain à l’hôtel et des effets de toilettes. Ce que j’ai fait. Il avait des condiments avec lui qu’il a achetés en cours de route pour mes parents. Il a rencontré mon père avec qui il a longuement échangé. Il lui a dit qu’il a ses parents à Sagalé et qu’il voulait s’y rendre avec moi et un homme de ma famille. Mon père a accepté’’, se rappelle notre interlocutrice.

Pour aller saluer ses parents, Mouctar prévoit d’acheter des habits pour sa maman, mais affirme qu’il n’a plus de liquidités. ‘’Il m’a dit d’acheter des habits pour sa maman qu’il va me rembourser une fois à Sagalé ou verser sur mon compte Orange money’’, poursuit-elle. La pauvre se confie à sa sœur qui lui déconseille de le faire.

‘’La coépouse de ma grand-mère et d’autres membres de ma famille m’ont demandé de chercher les habits pour la mère de Mouctar. Mardi matin, je me suis rendue au marché. Il m’a appelé pour parler directement avec la vendeuse. On a pris 5 complets d’une valeur de 2.800.000 GNF. Je les ai déposés à l’hôtel avec sa nourriture’’, précise-t-elle.

Il cherche des bénédictions

Mouctar qui avançait lentement, mais surement, demande à sa dulcinée d’acheter des colas pour lui afin d’aller solliciter des prières et bénédictions à Koula. Pour s’y rendre, un conducteur de taxi-moto lui demande 250.000 GNG. Une fois à Sagalé, l’érudit a confié au taxi-motard qu’il ne connait point Mouctar.

‘’Il m’a demandé d’aller me préparer pour aller à Sagalé. A l’hôtel, puisque je recevais beaucoup d’appels, il m’a retiré mon téléphone. Il m’a remis 20.000 francs guinéens pour que j’aille me changer et revenir. Arrivée à la maison, mon père m’a dit qu’il est 17h et que je ne peux pas bouger à cette heure pour Sagalé. Le conducteur de taxi-moto est revenu seul à l’hôtel’’, détaille l’arnaquée.

Comme si de rien n’était, Mouctar demande à ce conducteur de lui passer sa moto pour aller chercher sa fiancée. Il joint cette dernière pour l’informer qu’il arrive à son domicile.  Il quitte l’hôtel et éteint son téléphone. Sa dulcinée, qui essaie d’entrer en contact avec lui, se rend compte qu’elle est tombée dans un piège. ‘’A cause de lui, je me retrouve avec une dette de 2.800.000, une moto d’une valeur de 7 millions à rembourser. Il est parti avec mon téléphone avec près d’un million sur mon compte Orange money’’, se plaint-elle, assurant avoir saisi les services de sécurité pour des fins d’enquêtes.

 

Read 663 times Last modified on vendredi, 15 décembre 2017 09:40

1 comment

  • Comment Link Annick Giroud mercredi, 03 janvier 2018 05:39 posted by Annick Giroud

    Salut à tous les amis , Attention aux arnaques

    Je m’appelle Annick Giroud , j’habite en France. J’ai été arnaqué d’une somme de 23.640 € et j’ai contacté plusieurs organisme de sécurité en France comme la Police, la Gendarmerie et même la Police interpole en France mais aucun effort n’a été fait de leurs côtés, donc une amie qui a aussi été victime de ce genres d’escroquerie après avoir lui expliqué ma situation pour ce qui m’ai arrivé, elle m’a conseillé et m’a donné l’adresse E-mail d’un Inspecteur de Police d’un organisme Cyber anti-Criminalité à contacté pour trouver de solution à mon problème, chose que j’ai fait en me mettant en contacte avec cet inspecteur de Police qui a réussir a mettre la main sur mes escrocs et finalement je suis soulagée et tous ces fonds que j’avais perdu m’ont été remboursés plus des frais de dédommagement et une lourde peine d’emprisonnement contre ces personnes de mauvaise foi. Pour cela, je vous donne l’E-mail de cet inspecteur de Police et je vous invite tous, vous qui avez été victime de tout sorte d’arnaque en Cote d’Ivoire, au Bénin,Nigeria,Togo ou plusieurs pays de l’Afrique et de l Europe , veuillez prendre contacte avec cet inspecteur de police qui m’a aidé à récupérer mes sous des mains de ses bandes d’escrocs. L’adresse E-mail de cet inspecteur de police qui m’a aidé pour cette affaire est : (lieutenant.augustin.laurent@gmail.com)
    Email : lieutenant.augustin.laurent@gmail.com

    Report

Commentaire