vendredi, 20 juillet 2018 03:44

Bénin – amendement constitutionnel : Sylvain Akindes doute de la compétence des députés initiateurs Featured

Written by La Redaction
Rate this item
(0 votes)

L’ancien ministre du général Mathieu Kérékou s’interroge toujours sur le processus dans lequel est conduit l’amendement constitutionnel proposé par huit députés de la mouvance. Dans ses réflexions, l’homme en est arrivé à se poser des questions sur la compétence des initiateurs de cette proposition.

Comme à son habitude, c’est par le biais de sa page Facebook que Sylvain Akindes a rendu publique sa réflexion. Pour lui, le Bloc de la Majorité Parlementaire initiateur de la proposition d’amendement constitutionnel est apparemment surpris des obstacles juridiques qui se dressent sur la voie du référendum.
 
Sur le coup, il tente même de donner raison au Chef de l’Etat qui avait soulevé l’incompétence des cadres. « On comprend l’opinion du Chef de l’État sur la compétence des cadres. Peut-on lui donner entièrement tort en observant les obstacles juridiques au recours à un référendum? Nos personnalités porteuses du projet d’amendement semblent ne les découvrir qu’après l’échec du forcing », a déclaré Sylvain Akindes.

Pour atténuer l’effet de la bourde, il préfère justifier cet attitude des députés initiateurs de la proposition par une simple négligence volontaire. « Au vu de leur expérience, nous aurions tendance à accréditer la thèse d’une négligence volontaire de «renards». Mais ne voulant pas nous ‘aliéner leur amitié, nous nous refusons à cette éventualité digne d’un esprit retors. Seule l’exigence d’une analyse complète justifie cette évocation, qui, du reste, ressemblerait à une tentative de semer la zizanie entre des époux liés pour «le meilleur et pour le pire» », a-t-il déclaré.

Benin Web TV

Read 796 times

Commentaire