La nouvelle monnaie commune de la CEDEAO, l’ ECO, n’a pas gagné la sympathie des Chefs d’Etat comme Macky Sall et Alassane Ouattara.

Published in LATEST NEWS

Le Parti démocratique sénégalais entend réagir après l’exclusion de Karim Wade des listes électorales. Un rejet qui prive le fils d’Abdoulaye Wade de la possibilité de se présenter à la prochaine élection présidentielle, puisque le fait d'être électeur est désormais un sésame obligatoire pour candidater. La direction générale des élections a indiqué avoir appliqué le code électoral, qui interdit l'inscription sur les listes à toute personne condamnée à une peine de 5 ans de prison ou plus. Or, Karim Wade a été condamné à 6 ans de prison pour enrichissement illicite.

Published in LATEST NEWS

Dix millions de Francs CFA et deux billets pour le pèlerinage à la Mecque à la famille de l’étudiant Mouhamadou Fallou Sène . L’enfant du défunt est pupille de la Nation. La veuve va intégrer la Fonction publique sénégalaise.

Published in LATEST NEWS

Au Sénégal, Macky Sall a remplacé, samedi 19 mai, le recteur de l’université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis. Mardi dernier, un étudiant de cet établissement a été tué par les forces de l'ordre lors d'une manifestation qui a dégénéré.

Published in LATEST NEWS

La ligue des imams et prédicateurs du Sénégal (Lips) a invité, mardi soir à Dakar, le président Macky Sall à surseoir au projet de loi constitutionnel sur le parrainage des candidatures aux élections pour, selon elle, « une discussion directe et sincère pouvant aboutir à un fort consensus sur le processus électoral».

Published in LATEST NEWS

Dakar (Sénégal) - Le président Macky Sall, a inauguré jeudi l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIDB, 40 km de Dakar, la capitale), lors d’une cérémonie rehaussée par notamment la présence de ses homologues du Gabon, Ali Bongo, de la Gambie, Adama Barrow, de la Guinée-Bissau, José Mario Vaz, et du Premier ministre de Sao Tomé et Principe, Patrice Trovoada.

Published in LATEST NEWS

Ca sent le roussi pour les étudiants El Hadj Diaw, Barra Ndiaye, Amamdou Guèye et Ami Diouf. Mis en cause dans les jets de pierre contre le cortège du président de la République, Macky Sall, à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, les quatre étudiants ont été placés sous mandat de dépôt par le juge du sixième Cabinet d’instruction de Dakar, Augustin Diouf.

Published in Politique

Quelques semaines seulement après les évènements dits «Charlie Hebdo», la classe politique sénégalaise est aujourd’hui plongée dans une ébullition d’un fait d’ordre communicationnel. Des accrochages verbaux tous azimuts, fondés généralement sur des révélations attentatoires, des calomnies ou injures, poussent à porter un regard critique sur le débat politique sénégalais qui, désormais, ne porte plus sur des questions éminemment idéologiques encore moins d’intérêt général, mais sur l’art de ternir, par tous les moyens, l’image de son adversaire.

Published in Afrique