dimanche, 21 décembre 2014 18:00

Benin: Sacca Lafia à la tête d’une coalition contre les Fcbe Featured

Written by 24 heures au Bénin
Rate this item
(0 votes)

L’Alliance ‘’Soleil’’, présidée par l’Honorable Sacca Lafia, a été portée sur les fonts baptismaux hier dimanche 21 décembre 2014 au Palais des congrès à Cotonou. Partie avec douze députés de la mouvance présidentielle qui sont entre autres Djibril Débourou,

Antoine Dayori, Issa Salifou, elle se présente comme un contre-poids pour les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) dans le Nord du pays aux prochaines élections.
« Lorsque l’enfant paraît, le cercle de famille applaudit à grands cris… », a écrit le poète français, Victor Hugo. La nouvelle coalition politique dénommée Alliance ‘’Soleil’’ a été vraiment accueillie comme un nouveau-né hier à Cotonou par l’ensemble de la classe politique nationale qui a massivement le déplacement du Palais des congrès. Léady Soglo de la Renaissance du Bénin, le président de l’Assemblée nationale et chef de file de l’Union pour la démocratie et le progrès (Upd-Gamesu), Mathurin Nago, les Honorables Charlemagne Honfo et Augustin Ahouanvoébla du Parti du renouveau démocratique (Prd), Valentin Houdé de l’Alliance nationale pour la démocratie et le développement (And) étaient de la partie. Amissétou Affo Djobo de l’Alliance pour un Bénin triomphant (Abt), le représentant de l’Union fait la Nation, Emmanuel Golou et son staff et d’autres personnalités politiques telles que le Général Robert Gbian, Gaston Zossou, Sacca Fikara, Rafiatou Karimou, Martys Adidjatou, Célestine Adjanohoun, Théophile Nata et consorts ont favorablement répondu à l’appel des ténors de l’Alliance ‘’Soleil’’.

Messages de soutien
La plupart des intervenants ont vivement salué la naissance de l’Alliance ‘’Soleil’’. « Cette initiative est à encourager. Elle doit être encouragée et félicitée. Elle clarifie le paysage politique et idéologique de notre pays. C’est le gage de l’intérêt national et de la Nation béninoise. Nous devons aller au-delà des coalitions. Le pays en a besoin… », a déclaré, le président de l’Upd-Gamesu, Mathurin Nago. « La création de cette alliance est ce qui est souhaité. Toute la classe béninoise est ici. Ça montre que tout le monde est venu vous soutenir. Il nous faut un combat sain dans notre pays. Le premier chantier est celui de la paix et de la cohésion nationale. Le second est celui de la démocratie. Il n’y a pas de démocratie sans les démocrates… », a fait savoir Emmanuel Golou. Il est revenu au président de la Rb, Léhady Soglo de déclarer ceci qui suit : « Ma conviction de cette alliance est qu’elle se traduit en une volonté de s’unir pour le rayonnement de son pays… ».
Pour le Secrétaire général du Prd, Wabi Fagbémi, cette coalition est le signe de la recomposition de la classe politique nationale. « Notre pays est à la croisée des chemins. Nous en voulons pour preuve l’impasse électorale, les libertés menacées, la démocratie en danger. Les bouches proclament la paix et les actes proclament la guerre. Nous perdons confiance face à un Gouvernement de promesses non tenues. C’est ensemble que nous allons construire notre démocratie… », a indiqué Valentin Houdé de l’And. « Notre alliance voit le jour dans un contexte national très agité. Ma conviction est que tous ceux qui nous gouvernent fassent en sorte que l’unité nationale soit une réalité. Je voudrais vous inviter à l’unité nationale. Le Bénin est un et indivisible. Le plus dur est encore devant vous… », a souligné le Général Robert Gbian. « La formation de l’Alliance ‘’Soleil’’ met à jour une nécessité historique, celle d’œuvrer à la constitution de grandes unités nationales. Nous devons encourager toutes les initiatives de regroupements du genre… », a lancé la présidente des femmes baromètres de la démocratie, Rafiatou Karimou.

Clarification
Il est revenu à l’Honorable Issa Salifou de révéler les composantes et les vrais objectifs de ladite Alliance. Selon ses propos, le nouveau regroupement politique est composé de 10 députés-Fcbe, 01 de l’Union pour la relève (Upr) et 01 de Force-Espoir. Au total 12 parlementaires de la majorité présidentielle se mettent ensemble pour contrer les velléités des Fcbe dans le Nord aux prochaines élections. « Si nous revenons à l’Assemblée nationale, le compte est bon. Nous avons été marginalisés pendant un bon moment. Il faut combattre ceux qui sont autour de Yayi et prier pour Yayi lui-même… », a déclaré Issa Salifou. Selon ses propos, l’Alliance ‘’Soleil’’ est un contre-poids pour les Fcbe aux prochaines élections.
J. MAHOUSSIVI

Read 3743 times

Commentaire