lundi, 04 janvier 2016 18:00

Benin: Palais royal de Kinto: Lionel Zinsou baptisé Dah Tozé Featured

Written by
Rate this item
(0 votes)
Le roi de Kinto et des Houézènou, Sa Majesté Adjiwatonou Yèwa Kpédo III a reçu ce samedi 26 décembre 2015, le premier ministre béninois, Lionel Zinsou à son Palais à Cotonou, au quartier Akpakpa Yénawa.
Il était accompagné, pour la circonstance de son père, René Zinsou. Selon les explications données par le roi Adjiwatonou qui règne sur les localités telles que les Aguégués, Bonou, Adjohoun, Dangbo, So-Ava et Calavi, Lionel Zinsou est venu au palais royal de Kinto pour deux raisons. La première raison, en effet, c’est que le premier ministre a des liens forts avec la famille Akoffodji à laquelle appartient sa désormais feue reine. La 2ème raison, selon le roi, c’est que Lionel Zinsou est venu pour demander la bénédiction du palais royal de Kinto en tant que candidat de la mouvance pour l’élection présidentielle du 28 février 2016. Et en parlant de bénédiction, le candidat des Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) en a reçu lors des échanges à huis clos qu’il a eus avec le roi Adjiwatonou assisté des rois Houéton Zimbê de Ganvié, Kpôfon d’Adjakpa, Gbégnon d’Akassato et de quelques responsables d’église. A la sortie de ce huis clos d’environ 1 heure, le roi et son hôte se sont exprimés devant l’assistance. Une occasion, pour le roi, d’inviter les mauvaises langues qui traitent le premier ministre d’étranger «d’arrêter cette polémique honteuse qui n’honore guère le Bénin». «C’est un digne fils de notre pays qui peut mettre son expérience acquise à l’étranger pour redresser notre pays», a-t-il fait savoir avant d’élever le premier ministre Grand dignitaire de la Cour royale de Kinto sous le nom fort de Dah Tozé (l’élu du peuple). Une distinction à laquelle il joint deux missions : il s’agit d’oeuvrer pour développer la vallée de l’Ouémé et toutes les localités dont regorge le Palais royal de Kinto, puis d’aller à la conquête du Bénin pour le diriger et le transformer pour le bonheur des populations. Des missions que le premier s’engage à accomplir avec honnêteté et humilité. Et ceci au profit des pauvres. Il n’a surtout pas nié qu’il est un Béninois de la diaspora, mais il a rassuré que ceux-ci, forts de leurs talents et expérience, sont respectés à l’extérieur. Et par conséquent, selon lui, ils méritent aussi le respect dans leur propre pays et sont donc utiles pour le Bénin. L'Evenement Precis
Read 946 times

Commentaire