Excellences Messieurs les Présidents OUATTARA et BEDIE

Depuis quelque temps et après votre mémorable rencontre du17 mai dernier au Palais Présidentiel, le ciel politique semble s’obscurcir voire s’assombrir à nouveau entre les frères et leaders de la Côte d’Ivoire que vous êtes.

Published in LATEST NEWS

Reçu pour la seconde fois ce jeudi à l’Elysée par son homologue français Emmanuel Macron, le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara s’est prononcé sur un sujet brulant de l’actualité africaine, la pertinence du FCFA.
Dénoncé de plus en plus par les chefs d’états de l’UEMOA, notamment le président Kaboré qui en mars dernier déclarait qu’une monnaie commune, autre que le FCFA, permettrait aux Etats membres de la CEDEAO de ’’réaffirmer’’ leur ’’indépendance’ ’c’était lors du 5e Forum international Afrique développement, à Casablanca au Maroc, il se dira favorable au retrait du FCFA. Un avis que ne partage pas son homologue ivoirien Ouattara en visite à Paris. Face au président Macron, Ouattara va plaider à l’élargissement de la zone FCFA à la CEDEAO.
« Notre zone monétaire est une zone solide.  C’est une zone où la couverture monétaire est de plus de 75%. Nous couvrons les ¾ de nos émissions monétaires et la Banque centrale à plus de 5 mois d’importation en devise. Ce qui veut dire que c’est une zone  solide. Il n’y a pas d’inquiétude. ». Selon M. Ouattara, pour qui l’objectif des chefs d’Etat de la zone CFA est désormais l’élargissement de cette zone monétaire à la CEDEAO.
Alors que la monnaie unique de la CEDEAO vient d’être repoussée pour 5-10 ans, Ouattara réussira-t-il à imposer cette monnaie aux pays comme le Nigeria, le Maroc, le Ghana ou la Tunisie dont la candidature d’adhésion à l’organisation sous régionale est en cours ?
Ouattara pourra-t-il convaincre le président Alpha Condé en guerre pour la souveraineté du continent ? Selon certains analystes, ces propositions du président Ouattara visent à amener Macron à accepter sa candidature pour la présidentielle de 2010.
Face aux propos du président Ivoirien, le président Macron se montrera plus réaliste et va estimer que la question devrait être abordée avec plus de  pragmatisme :   « Nous avons évoqué l’avenir de la zone franc (…) Nous avons décidé d’initier une réflexion commune et constructive (…) et d’ouvrir une nouvelle voie avec beaucoup de pragmatisme. » a-t-il déclaré. (Cameroun Liberty)
 

Published in LATEST NEWS

A l’occasion de caravane nationale baptisée ‘‘Caravane nationale Special One’’, qu’il a lancé pour soutenir la candidature de son mentor Alassane Dramane Ouattara,  Guillaume Soro, l’ex-rebelle devenu président de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire en a profité pour rouer dans les brancards et a invité Banny, Essy Amara et KKB à sortir de leur bulle pour revenir sur terre.

Published in Politique

Prévu initialement pour ce vendredi, le Comité central s'est réuni hier pour décider du sort du parti et plus particulièrement de celui d'Affi N'Guessan à la tête du parti. Le Comité central a démis M. N'Guessan de ses fonctions de président du FPI. Abou Drahamane Sangaré assurera l'intérim jusqu'au prochain congrès.

Published in Politique
Le Front populaire ivoirien (FPI), parti fondé par Laurent Gbagbo dénonce la présence de Blaise Compaoré en Côte d’Ivoire, estimant que l’ex- président burkinabé ne peut pas ‘’s’en sortir à si bon compte’’ en ayant en prime un ‘’exil doré’’ sur le sol ivoirien, indique un communiqué transmis, lundi, à APA.
Published in Politique
L’ancien ministre de la défense de Laurent Gbagbo, Moïse Lida Kouassi a été officiellement inculpé, lundi, de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat, puis transféré à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA).
Published in Politique
La Côte d'Ivoire doit investir environ 763 millions d'euros, soit 500 milliards francs CFA, par an pendant une décennie dans l'aménagement et la réhabilitation de son réseau routier afin d'accélérer son développement, a annoncé son Premier ministre.
Published in Economie
Ainsi, à l'instar de son époux qui est inculpé par la Cour pénale internationale (Cpi) pour quatre chefs d'accusation de crime contre l'humanité, Simone Gbagbo est aussi sous le coup d'un mandat d'arrêt international pour crime contre l'humanité.
Published in LATEST NEWS