mardi, 02 décembre 2014 18:00

Togo: Les militaires convoyés de Kara pour mater les populations de Lomé ont regagné leur bercail Featured

Rate this item
(0 votes)

C’est un secret de polichinelle. Les 21 et 28 Novembre 2014, l’opposition togolaise et les organisations de la société  civile ont  respectivement organisé des manifestations de rue pour réclamer les réformes institutionnelles et constitutionnelles.

La manifestation de l’opposition  a été empêchée par des éléments de la police, de la gendarmerie et surtout  des militaires qui ont déployé leurs artilleries à certians endroits de la capitale Lomé.

Les militaires dépêchés depuis Kara pour venir à bout des populations de Lomé   au cas où il y aurait une insurrection visant à déstabiliser le pouvoir de Faure Gnassingbé ont regagné leur  bercail le dimanche 30 Novembre. Ainsi par un convoi de près de 15 véhicules, ces militaires ont quitté l’Etat Major Général des Forces Armées togolaises sis à Lomé autour de 7 heures GMT.

Notre reporter spécialiste des questions sécuritaires a suivi ce convoi de Lomé jusqu’à Atakpamé.  Il a pu  observer son  déplacement et surtout le comportement  des populations riveraines de la Nationale N°1 empruntée par  ce convoi de militaires.

Ce convoi  s’était offert  en spectacle pour les  populations  qui ne cachaient pas du tout leur étonnement et parfois la peur. Des interrogations aussi. Les fidèles catholiques qui sortaient de la première messe du dimanche  de  l’Eglise Saint Jean Apôtre de Tsévié, les populations d’Agbélouvé ou encore d’Atakpamé (marché d’Agbonou)  ont eu à observer  ce déplacement de militaires avec beaucoup de questionnements.

Read 2679 times

Commentaire