dimanche, 21 décembre 2014 18:00

Togo: Faure Gnassingbé promet une élection présidentielle dans les "meilleures conditions" Featured

Rate this item
(0 votes)

 Le président togolais Faure Gnassingbé a rassuré le corps diplomatique et les organisations internationales de la tenue d'une élection présidentielle dans " les meilleures conditions de paix, de transparence et d'équité" en 2015, lors de la traditionnelle rencontre d'échanges de voeux vendredi, rapportent les média publics.

"Les dispositions sont dores et déjà prises afin que l'élection présidentielle qui est au coeur de notre agenda pour 2015 puisse se réaliser dans les meilleures conditions de paix, de transparence et d'équité", a déclaré le chef de l'Etat togolais.

"Tous les mécanismes se mettent en place un à un afin que la compétition soit saine et que ce rendez-vous électoral majeur soit synonyme de progrès pour le Togo", a-t-il ajouté. Cela, dans le " respect du pluralisme mais surtout dans la paix et la stabilité", a souligné le chef de l'Etat togolais.

Selon le doyen du corps diplomatique et porte-parole, l' ambassadeur du Nigeria, Sunday Matthew Adoli, la bonne tenue des élections pacifiques est un engagement pour tous. Il a fait état de l'encouragement de tous les acteurs politiques à agir de paire avec les besoins et les aspirations du peuple, soulignant que la " participation pacifique" aux urnes constituera la volonté du peuple togolais d'approfondir la démocratie.

Le diplomate Adoli rappelle que le corps diplomatique et consulaire ainsi que les organisations internationales sont témoins des "successives démarches de dialogue" sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles qui agitent la classe politique depuis quelques mois au Togo.

Les échanges de voeux interviennent dans un contexte de difficile convergence de vue de la classe politique sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles pour une limitation du mandat présidentiel. Le parti au pouvoir et une partie de l'opposition sont dos-à-dos sur l'effet immédiat ou rétroactif de la limitation du mandat présidentiel à deux.

L'élection présidentielle devra se tenir au premier trimestre 2015 et déjà la Commission électorale nationale indépendante (CEN), organe chargé d'organiser cette élection, a annoncé le démarrage, au 20 janvier prochain, de l'opération de révision des listes électorales. Xinhua

Read 1537 times

Commentaire