jeudi, 03 janvier 2019 13:43

Gabon: Ike Ngouoni: «le président Ali Bongo annoncera lui-même la date précise de son retour» Featured

Written by La Redaction
Rate this item
(0 votes)

A la suite de la diffusion du message à la Nation du président de la République Ali Bongo Ondimba le lundi 31 décembre dernier, largement commenté par l’opinion, certains le qualifiant de grossier montage alors que d’autres se disent plutôt rassurés par cette nouvelle apparition du chef de l’Etat, notamment par rapport à l’amélioration de son état de santé. Dans cette foulée, le Conseiller spécial chargé de la communication présidentielle, porte-parole de la présidence de la République, Ike Ngouoni a accordé à la rédaction de Gabon Media Time une interview. Lecture.

GMT: Le Président de la République Son Excellence Ali Bongo Ondimba a fait son apparition hier dans une courte vidéo de vœux à la Nation. Les Gabonais y ont vu un homme visiblement mal en point. Pourquoi avoir tenu à lui faire faire ce discours malgré sa convalescence ?

Ike Ngouoni: « Mal en point », c’est votre opinion et celle de l’opposition qui n’est ni neutre, ni objective. Mais pas celle de l’écrasante majorité des Gabonais qui sont désormais soulagés. Ni celle des observateurs internationaux. « Son élocution est fluide, sa tête et ses mains bougent légèrement. », a noté l’AFP. Il est normal qu’après ses ennuis de santé, le Président de la République Son Excellence Ali Bongo Ondimba ait quelques séquelles. Mais d’une part, celles-ci n’affectent en rien ses facultés intellectuelles qui sont intactes ; d’autre part, elles ne sont que temporaires et ont vocation à s’estomper dans les prochaines semaines selon les médecins. Au risque de décevoir certains, le Président est totalement remis de ses ennuis de santé. Il va bien. Il travaille quotidiennement et, comme il l’a dit lui-même dans son discours de vœux, il sera de retour très prochainement au Gabon. Dans ces conditions, affirmer que le chef de l’Etat est mal en point relève au mieux de la mauvaise foi, au pire de la malveillance. Que n’aurait-on pas entendu si le chef de l’État n’avait pas prononcé un tel discours ? En vérité, comme le dit le proverbe, il n’y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Par ailleurs, comme vous dites, nous n’avons pas tenu « à lui faire faire » ce discours. C’est le Président de la République Son Excellence Ali Bongo Ondimba qui a souhaité, comme chaque année, le faire pour présenter ses vœux aux Gabonais, tracer l’horizon pour 2019, s’expliquer sur son état de santé et leur dire qu’il sera de retour au Gabon très prochainement. N’en déplaise aux professionnels de la polémique, le Président de la République est bien aux commandes du pays.

Le Président de la République a évoqué le vivre ensemble et le bien-être des Gabonais qui selon lui est au centre de ses préoccupations, rappelant au passage que « la Nation gabonaise est une et indivisible ». Pourquoi selon vous insiste-t-il sur ces trois éléments ? Est-ce parce que ces derniers temps dans l’opinion des messages de violence ont gagné du terrain ?

Le vivre-ensemble est un point sur lequel le Président de la République Son Excellence Ali Bongo Ondimba insiste en permanence car l’unité fonde notre Nation. Il l’avait d’ailleurs déjà fait à l’occasion de son discours de la fête nationale le 17 août dernier. Comme le dit le chef de l’État, ce qui nous unit est bien plus fort que ce qui nous divise. Or, la politique, précisément, c’est créer du lien. Hélas, certains « irresponsables » s’évertuent à fracturer notre société en semant les germes de la division, au besoin en répandant des infox, des fake news dont les réseaux sociaux et, disons-le, certains médias se font les relais. Il faut noter que les appels à la division et à la violence n’ont jamais eu d’échos car nos liens sont forts. En insistant sur l’indivisibilité de notre Nation, le chef de l’Etat rend hommage au peuple gabonais mature.

« Je vais mieux, et me prépare à vous retrouver très vite », affirme-t-il. Savez- vous à peu près dans combien de temps le Chef de l’Etat va-t-il rentrer au pays ?

Le président de la République annoncera lui-même la date précise de son retour. Ce que je peux vous dire, c’est que compte tenu de sa bonne forme, cela ne va pas tarder. Le lien entre le Président de la République Son Excellence Ali Bongo Ondimba et ses compatriotes est particulièrement fort. Il s’est engagé à revenir dans son pays sous peu et il le fera.

Beaucoup continuent à s’interroger sur le véritable état de santé du Président de la République. Quel message pouvez-vous lancer à l’endroit de ceux qui continuent à le considérer pour mort et assimilent ses différentes sorties vidéos à de grossiers montages ?

C’est regrettable que certains « radicaux » continuent de camper sur des positions douteuses, refusant ainsi de voir la réalité en face. Autant me demander mon avis sur ceux qui prétendent que le soleil se lève à l’ouest ou que l’homme n’a jamais marché sur la lune. Comme je vous l’ai dit, il n’y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Les gens qui tiennent de tels propos n’ont que faire de la vérité, c’est la polémique qu’ils recherchent. Une fois le président de la République de retour au Gabon, ces mêmes individus vous diront que ça n’est pas lui mais son sosie. Ils n’ont aucune crédibilité.

Sur un tout autre plan, lors de cette adresse à la Nation, le Chef de l’Etat n’a pas évoqué la question des missions du futur gouvernement, les priorités de ce dernier et la politique qui sera la sienne au cours de cette nouvelle année. Pourquoi ces omissions ?

Tout simplement, pour des raisons institutionnelles. Le Président souhaite d’abord en discuter avec le prochain chef du gouvernement qu’il nommera. Ce que je peux vous dire c’est que l’année 2019 sera marquée par la poursuite de l’application des réformes inédites qui ont été initiées pour réformer l’Etat et rééquilibrer les finances publiques, mais qu’en même temps, l’accent sera mis sur le social et en particulier l’emploi qui demeure la priorité absolue du chef de l’Etat. L’année qui vient sera marquée par le retour d’une forte croissance. Le Président de la République entend en profiter pour mieux en répartir les fruits au bénéfice des Gabonais.

Gabon Media Time

Read 1308 times

Commentaire