mercredi, 04 février 2015 18:00

Burkina: Le RSP accepte que le Premier ministre reste à son poste Featured

Written by Burkina 24
Rate this item
(0 votes)

Le Régiment de sécurité présidentielle (RSP), qui exigeait la démission du Premier Isaac Zida, aurait finalement accepté qu’il reste à son poste, selon Radio Oméga, citant un officier supérieur de l’unité.

Isaac Zida doit en retour revoir les dernières nominations qu’il a faites, notamment le Chef d’état-major particulier de la présidence du Faso, dont l’actuel occupant est moins gradé que ceux qu’il a sous ses ordres. Les discussions seraient toujours en cours sur le souhait du retrait des militaires du gouvernement.

Le Chef de l’Etat Michel Kafando a annoncé le 4 février dans la soirée des rencontres entre les Chefs de l’armée afin de trouver une solution à la crise.
Les partis politiques de l’ex-opposition ont prévu une rencontre dans la matinée de ce 5 février pour discuter de la situation en cours. La possibilité d’une « grande manifestation » de protestation n’est pas exclure, selon une source proche.
Les organisations de la société civile, qui ont une rencontre la veille au soir, ont prévu une conférence de presse dans l’après-midi du 5 février pour donner leur position sur la situation actuelle.

Pour rappel, des remous au RSP  ont entraîné le report du Conseil des ministres de ce 4 février et le Premier ministre s’est rendu chez le Mogho Naba. Selon certaines sources, l’unité d’élite dit n’avoir pas de problème avec la transition, mais plutôt avec le ministre de la Défense.
Le RSP réclame la révision de certaines nominations controversées. Le Président du Faso a appelé le mercredi soir au calme et annoncé la création d’une commission chargée de définir le rôle futur et le fonctionnement du RSP.

Read 733 times

Commentaire