vendredi, 27 octobre 2017 17:48

EDITORIAL DE Mr Raoul K Dagba

Written by
Rate this item
(0 votes)

EDITORIAL DE Mr Raoul K Dagba

 

Le pouvoir qui tire sa légitimité du peuple n’obéit qu’aux desideratas ou aux aspirations de celui-ci comme il en serait de même pour le pouvoir qui tirerait sa légitimité des armes et qui n’obéirait qu’à la logique de celles-ci.

88% du peuple TOGOLAIS n’ont connu depuis leurs naissances que la famille Gnassingbé, qui s’accapare depuis 1967, pouvoir et richesses dans la plus grande impunité. Depuis 2005, nous avons connu une répression récurrente qui a fait 500 morts, l’instrumentalisation de la justice, l’absence de liberté d’expression, et rempli de mascarades électorales.

 

Notre pays le TOGO figure parmi la liste des pays ayant connu un « coup d’Etat constitutionnel » sous la forme d’une suppression de la limitation du nombre de mandats présidentiels en 2002. 
Après le coup d’Etat militaire et électoral de Faure Gnassingbé en 2005, un Accord Politique Global (APG) avait été signé en 2006 avec notre opposition, cautionné par l’Union européenne qui a ensuite levé ses sanctions économiques instaurées depuis la fin des années 90. Cet accord prévoyait entre autres le retour de la limitation à deux mandats présidentiels dans la constitution. Mais, FAURE a depuis multiplié les manœuvres dilatoires pour ne pas exécuter cet accord et imposer sa candidature vers un troisième mandat.
 

FAURE a perpétué les techniques de fraudes et d’inversion de résultat. En 2007 et en 2013, les législatives ont été gagnées grâce au découpage électoral déséquilibré dénoncé par l’UE, avec en 2013 « pour un nombre de voix équivalent, plus de deux tiers des sièges de députés au parti UNIR au pouvoir ». En 2010, le chef de fil de l’opposition Jean-Pierre Fabre a dénoncé une « victoire volée », suite à la « destruction de toutes preuves matérielles » et au refus de publier le détail des résultats bureau de vote par bureau de vote. 
 

PEUPLE TOGOLAIS
FAURE a ramené le Togo 20 ans en arrière au niveau de la dictature et de la répression d’Eyadéma, pour imposer le scrutin sans les nécessaires réformes constitutionnelles et institutionnelles et son DEPART du pouvoir aujourd’hui est important.

Le métier de la diplomatie bidon de OUATTARA lui impose de ne pas mal parler du dictateur FAURE pour garder un dialogue ouvert, donc de ne pas dire que des dictatures sont des dictatures, ou de ne pas dire qu’il DEMISSIONNE...
Peuple TOGOLAIS, Au-delà du néocolonialisme français, la dépendance des uns et des autres, financière ou politique, mais aussi les réactions de violence face à l’oppression, ont sans doute poussé à reprendre ce mode de discours de description biaisé des régimes politiques criminels dans la sous region.
 

Tant que la CEDEAO est une coquille vide et un outil instrumentalisé de l’Afrique de l’ouest, cela compliquera toujours les choses dans notre pays le TOGO.

C’est pourquoi PEUPLE TOGOLAIS , SEUL TA DETERMINATION FERA PARTIR CE REGIME,

 

RIEN D’AUTRE.
VAILLANT PEUPLE TOGOLAIS RESTE DEBOUT, NOTRE VICTOIRE EST PROCHE.

 

RAOUL DAGBA
President AFRIQUE - JUSTICE ET DEVELOPPEMENT
Public Figure.

Read 2716 times Last modified on vendredi, 27 octobre 2017 17:50
Ben Djagba

Ben Djagba is an avid writer. His passion to write for publications. He mainly writes on human rights issues. Ben Djagba was featured on Utah news and TV interviews for his passion for community advocacy. For Ben Djagba, everyone has the wits and the wills to excel in life. 

Aside from his degree in Biochemistry, he has BS in Political Sciences from the University of Utah, a Master degree in Communication and Writing for Publication from Westminster College, Utah. Ben Djagba holds an MBA from Western Governors University, Utah. 

Ben spent over 15 years as a public servant in Utah. As a community servant, Ben has pioneered many community self-reliance programs in Utah. His dedications to community self-reliance struck the attention of many in Utah. He was awarded by Utah Governor, Gary Herbert for his Excellence in Humanitarianism. 

Ben hailed from Togo, West Africa. He came to the USA over two decades ago. He lives in Salt Lake City, Utah with his spouse and two daughters. 

www.fmliberte.com

Commentaire