jeudi, 09 août 2007 07:37

Le nouveau commandement des Etats-Unis en Afrique aura une mission essentiellement humanitaire

Written by
Rate this item
(0 votes)

Washington - Le président Bush a choisi le général de l'armée de terre William Ward pour diriger le Commandement de l'armée des États-Unis en Afrique (Africom) récemment créé.

Le général William Ward à la tête de l`Africom:
Le nouveau commandement des Etats-Unis en Afrique aura une mission essentiellement humanitaire

Washington - Le président Bush a choisi le général de l'armée de terre William Ward pour diriger le Commandement de l'armée des États-Unis en Afrique (Africom) récemment créé.

Le général Ward est actuellement chef adjoint du Commandement des États-Unis en Europe, où il supervise les opérations des forces américaines et veille aux intérêts militaires des États-Unis dans 92 pays, dont la majorité des pays africains. M. Bush a annoncé cette nomination le 10 juillet.

Il a annoncé la création de l'Africom en février dernier. Il ne s'agira pas d'un commandement militaire traditionnel. Il sera plutôt chargé de coordonner avec les pays africains concernés les opérations de sécurité en cours tout en consolidant l'aide du gouvernement des États-Unis aux États amis.

L'Africom offrira notamment un appui militaire aux programmes humanitaires, sanitaires et de développement. Son quartier général devrait être doté de deux commandants adjoints : un représentant du département d'État servira d'adjoint pour les activités civilo-militaires, et un officier supérieur sera adjoint aux opérations militaires. Le Q.G. comprendra également des spécialistes du département d'État, de l'Agence des États-Unis pour le développement international et d'autres agences fédérales qui coopèrent à l'heure actuelle avec des partenaires africains.

En vertu de la Constitution des États-Unis, la nomination du général Ward doit être confirmée par le Sénat des États-Unis.

Le nouveau siège de l'Africom devrait commencer ses opérations initiales en octobre prochain et être pleinement opérationnel d'ici à octobre 2008. L'équipe de transition de l'Africom est actuellement basée à Stuttgart (Allemagne), siège du Commandement européen des États-Unis, mais les responsables du ministère de la défense souhaitent installer le siège de l'Africom en Afrique. Ils espèrent en outre que le nouveau chef de l'Africom pourra établir une présence en Afrique peu après la confirmation de sa nomination.

Dans un communiqué de presse, le ministère de la défense affirme que l'objectif de l'Africom est d'aider à étoffer les capacités des organisations et des pays africains.

M. Ward est un officier de l'armée de terre depuis 1971. De mars à décembre 2005, il a été chargé par la secrétaire d'État de coordonner les programmes américains de sécurité pour Israël et l'Autorité palestinienne. Il a également commandé la Force de stabilisation de l'OTAN en Bosnie et une brigade d'infanterie en Somalie au début des années 90. Il a aussi servi son pays à l'ambassade des États-Unis en Égypte et, au début de sa carrière, a commandé une compagnie d'infanterie en République de Corée.

Read 174 times Last modified on mercredi, 09 juillet 2014 15:06

Commentaire