mardi, 17 juillet 2012 21:56

Togo: Tentative d’enlèvement de Bonéro Lawson, le directeur de la publication du journal La Nouvelle

Written by
Rate this item
(0 votes)

Des corps habillés à bord d’un véhicule RAV 4, de couleur marron, immatriculation TG 2858 AG, auraient tenté d’enlever, hier soir à 21 h 15, Bonéro Lawson-Bétum, le directeur de la publication du journal La Nouvelle, journal partenaire du site MO5.

De sources proches de la famille, M. Bonéro Lawson-Bétum serait activement recherché par la gendarmerie, suite au communiqué de la HAAC portant suspension de ce journal.



Selon Bonéro Lawson-Bétum, la HAAC lui reproche certains articles parus dans son dernier numéro qui portent notamment sur le capitaine Akakpo, sous-officier de gendarmerie, sur le tribalisme dans l’administration et sur la vie privée du Chef de l’Etat. Le premier article est intitulé "Qui est au juste le capitaine Akakpo ?", le second, "Décalages ethniques au sein de l’administration publique", et le très ironique "Qui sera la prochaine première dame ?" M. Lawson a pris le maquis depuis hier soir et est présentement hors réseau.

 

Selon un communiqué lu hier à la TVT pendant le journal de 20 heures, la HAAC prétend que le journal La Nouvelle n’est pas déclaré réglementairement et son directeur serait muni donc d’un faux. Le responsable Presse écrite de la HAAC, M. Kasséré Sabi, un ancien journaliste et directeur de publication d’un organe proche du régime, était intervenu hier sur la TVT de manière rocambolesque en interrompant de manière abrupte le journal télévisé pour lire son communiqué et expliquer, après les questions du journaliste TVT, le bien-fondé de cette mesure d’interdiction. Cette irruption de M. Sabi sur le plateau de la TVT hier soir, illustre tout de même que ce pays non seulement n’a pas rompu avec les vieilles habitudes du Parti unique mais la nouveauté c’est que n’importe quel quidam peut interrompre le journal en direct pour lire un banal communiqué, fût-il de la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication, organe constitutionnel en charge de la régulation des médias. Quand la TVT osera s’affranchir de ses carcans qui entravent son développement ?


Réglementairement, il n’appartient pas à la HAAC de suspendre ni d’interdire un média. Selon la loi, la HAAC ou un justiciable este en justice et c’est cette dernière qui statue en dernier ressort. Cependant, selon M. Sabi, la HAAC peut interdire des médias quand ceux-ci ne sont pas officiellement déclarés quitte au procureur de se saisir de l’affaire pour le préjudice porté à la morale publique.


Source : | MO5-Togo

 

 

Read 804 times Last modified on mercredi, 09 juillet 2014 15:06

1 comment

  • Comment Link MareenaRig mardi, 09 février 2021 15:45 posted by MareenaRig

    понятно, музмо ру музыка на телефон [url=https://soundvor.me/mp3/%D0%BF%D1%80%D0%BE%D1%81%D1%82%D0%BE+%D0%BF%D0%BE%D1%82%D1%80%D1%8F%D1%81%D0%B0%D1%8E%D1%89%D0%B0%D1%8F+%D0%BC%D1%83%D0%B7%D1%8B%D0%BA%D0%B0+%D0%B1%D0%B5%D0%B7+%D1%81%D0%BB%D0%BE%D0%B2]музыка без слов[/url]

    Report

Commentaire