mercredi, 26 septembre 2012 23:13

Benin: Feuilleton Canal3-Ortb:Issa Salifou menace d’apporter des preuves contre le Dg/Ortb

Written by
Rate this item
(0 votes)

« Je vais apporter...au Chef de l’Etat...les preuves que le Dg Ortb est bel et bien au courant de nos installations à Calavi », a déclaré Issa Salifou promoteur de la chaine Canal3 dans une interview accordée sur Canal3 monde au sujet de la mise hors tension de sa télévision.

 




Monsieur le Président directeur général du groupe de presse
Fraternité, depuis quelques jours, la télévision Canal3 Bénin est
coupée. Que comptez-vous faire ?

Que voulez-vous que nous fassions, si nous avons aujourd’hui des
cadres qui décident de présenter autre chose au Chef de l’Etat ? Quand
j’ai suivi ce qu’a dit le Directeur général de l’Office de radio
diffusion et de télévision du Bénin (Ortb), je sens que c’est pour
faire mal. J’ai eu mon Directeur financier au téléphone qui a été reçu
par le Dg/Ortb pour parler de règlement de factures. Et tout ce que le
Dg lui aurait dit, c’est qu’il aurait reçu des pressions.

C’est quand-même curieux qu’une situation pareille se produise avec le
groupe de presse Fraternité, puisqu’on aurait appris que c’est Canal3
qui avait annoncé très tôt le Ko du Chef de l’Etat en 2011 ?

Selon ce que j’ai lu dans la presse via internet (Article du journal «
Le Matinal » qui parle de la conférence de presse de Lionel Agbo
diffusée en intégralité sur Canal3), ce dernier est poursuivi pour ses
déclarations faites à cette occasion. Pour moi, Lionel Agbo n’est
qu’un pur produit de Yayi Boni. Quand vous prenez toutes ses
déclarations, vous allez constater combien de fois il a mal et bien
parlé de Yayi. A ce que je sache, c’est son Conseiller spécial. Même
si entre temps, il a démissionné. Et à propos, je n’ai pas grand chose
à dire à ce niveau. Seulement, ces journalistes de Canal3 Bénin sont
indépendants comme ceux de Canal3 Niger. Des fois, ils sont avec le
Pouvoir, et tantôt ils ne le sont pas dans la mesure où ils
indépendants. Je n’y peux rien dans la mesure où ils sont
indépendants. Aujourd’hui parce qu’ils ont relayé les déclarations de
Lionel Agbo, il faut les sanctionner. Alors que ce sont les mêmes qui
ont déclaré le Ko de Yayi Boni sur Canal3. En ce moment, je crois
qu’ils n’étaient pas mauvais.

Que diriez-vous aux Béninois qui pensent que Canal3 dérange ?

Pour moi, elle ne dérange pas. Et elle ne doit pas être là pour déranger.

Une partie de la population béninoise est coupée des programmes de
Canal3 Bénin. Quelle sera la suite de cette affaire ?

Cela dépend du Directeur général de l’Ortb. Il est le seul à savoir ce
qu’il cherche. Mais en réalité, on n’émet pas du site d’Abomey-Calavi.
C’est juste le signal qui y est produit. Aujourd’hui, c’est peut-être
les pauvres populations des régions environnantes de Cotonou qui ne
pourront pas capter Canal3. Je n’y peux rien. Je reprends le signal de
Canal3 Bénin par Canal3 monde pour permettre aux gens du Septentrion
et de toute l’Afrique subsaharienne de nous capter. Aujourd’hui, nous
sommes sur des bouquets en France, nous sommes également sur le net.
C’est des efforts et c’est ma contribution pour le développement du
Bénin.

Vous sembliez parler de débat contradictoire ou de rencontre avec le
Chef de l’Etat. Qu’en est-il réellement ?

Dès que je vais rentrer sur Cotonou, je vais demander à rencontrer le
Chef de l’Etat en présence du Dg/Ortb pour lui apporter les preuves de
ce qu’il est bel et bien au courant de nos installations à Calavi.

Des preuves accablantes ?

C’est au Chef de l’Etat de décider ou d’apprécier ce que je vais lui
apporter comme preuves.

Un dernier mot aux téléspectateurs

J’ai déjà fait l’essentiel. Aujourd’hui avec une antenne parabolique
qui coûte entre 30 000 et 40 000 FCfa, Canal3 peut être suivie un peu
partout dans le Bénin. La Haute autorité de l’audiovisuel et de la
communication (Haac), nous a limité. En terme d’émetteur, on ne peut
pas dépasser un Kilo. On a des fréquences Uhf. On ne peut pas avoir
Vhf qui porte plus loin. On est à Cotonou dans un bas-fond. Je ne peux
pas aujourd’hui construire un pilonne de 20 mètres pour envoyer le
signal aux gens de Calavi afin qu’ils puissent nous capter, parce
qu’ils n’ont pas les moyens d’acheter les paraboles. C’est impossible.

Read 462 times Last modified on mercredi, 09 juillet 2014 15:06

Commentaire